En bref… | El Watan
toggle menu
vendredi, 24 janvier, 2020
  • thumbnail of elwatan23012020

En bref…

14 janvier 2020 à 9 h 00 min

– Oman

Le sultan Qabous d’Oman est mort vendredi à l’âge de 79 ans après un demi-siècle de règne à la tête de ce pays stable et neutre dans un Golfe sous tension, et sa succession s’est déroulée rapidement avec la désignation samedi d’un de ses cousins, Haitham ben Tarek. Des centaines de personnes se sont réunies en matinée dans la Grande mosquée à Mascate pour les funérailles. Le sultan défunt a ensuite été enterré dans le cimetière royal d’Oman.

Dans son premier discours, le nouveau souverain s’est engagé à poursuivre sa «politique étrangère de non-ingérence». Haitham ben Tarek a ajouté que son pays continuerait à «favoriser des solutions pacifiques» aux crises régionales et mondiales.

– Iran-USA

Le président américain Donald Trump est toujours prêt à discuter avec l’Iran «sans condition préalable», a déclaré hier le ministre américain de la Défense Mark Esper, dans un contexte très tendu entre les deux pays. Les Etats-Unis sont prêts à évoquer avec la République islamique «une nouvelle voie, une série de mesures qui feraient de l’Iran un pays plus normal», a expliqué le chef du Pentagone sur la chaîne CBS, quelques heures après une mise en garde de Donald Trump contre «un autre massacre de manifestants pacifiques» par les autorités iraniennes

– Tunisie

Le mouvement Ennahdha a appelé à la formation d’un gouvernement d’union nationale consensuel à vocation sociale dans le processus de la révolution, après l’échec du gouvernement Habib Jemli, vendredi, à obtenir la confiance du Parlement.

Dans une déclaration publiée samedi, le mouvement a exprimé sa confiance au président de la République Kaïs Saïed qui entreprendra, conformément à la Constitution, des consultations avec les partis, les coalitions et les blocs parlementaires pour désigner la personnalité la plus apte à former un gouvernement.

– Kenya

Trois enseignants ont été tués et un autre enlevé hier à Kamuthe dans l’est du Kenya par des membres du groupe terroriste somalien «shebab». Depuis le début de l’année, les terroristes «shebab» ont intensifié leurs attaques dans l’est du Kenya, à proximité de la frontière avec la Somalie, et la police kényane est en état d’alerte maximale. Chassés de Mogadiscio en 2011, ils ont perdu l’essentiel de leurs bastions mais contrôlent toujours de vastes zones rurales d’où ils mènent des attaques et des attentats-suicides.

Depuis son intervention militaire dans le sud de la Somalie en 2011 pour lutter contre les terroristes shebab, le Kenya a été la cible de plusieurs attentats meurtriers, notamment ceux du centre commercial Westgate à Nairobi (septembre 2013 – 67 morts) et de l’université de Garissa (avril 2015 – 148 morts).


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!