En bref… | El Watan
toggle menu
mercredi, 17 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan17072019





  • Pub Alliance Assurance


En bref…

14 juillet 2019 à 10 h 00 min

– Sahel

Les chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest se réuniront le 14 septembre prochain, à Ouagadougou, pour débattre des questions sécuritaires et envisager une large coalition au-delà de leur zone pour combattre le terrorisme au Sahel, a annoncé, vendredi à Abidjan, le président ivoirien, Alassane Ouattara, à l’issue d’un sommet des chefs d’Etat de l’Uemoa.

L’Uemoa a «condamné vigoureusement les attaques terroristes récurrentes au Burkina, Mali et Niger», trois pays membres de l’organisation. Le président ivoirien a plaidé pour «une synergie, car il ne suffit pas de s’en tenir aux forces conjointes du G5 Sahel (…), mais il faut que l’ensemble des pays de la Cedeao, le Tchad et le Cameroun soient avec nous dans cette coalition».

– Grande-Bretagne

Un avertissement de la police britannique contre les médias qui publieraient des documents confidentiels a suscité, hier, des réactions outrées de journalistes et personnalités politiques dénonçant une atteinte à la liberté de la presse.

Le chef adjoint de Scotland Yard, Neil Basu, a enjoint vendredi à quiconque serait en possession de documents gouvernementaux ayant fuité, citant «propriétaires, rédacteurs en chef ou éditeurs de médias traditionnels ou sociaux», de ne pas les publier et de les remettre aux autorités. «La publication de communications ayant fuité, sachant les dégâts qu’elles ont causés ou sont susceptibles de causer, peut constituer un délit pénal», a déclaré M. Basu dans un communiqué.

– France

Le député de Haute-Garonne, Sébastien Nadot, a interpellé le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, au sujet de l’expulsion de Claude Mangin du Maroc, lui demandant d’intervenir auprès des autorités marocaines.

Le député a estimé que l’expulsion, le 8 juillet, de Claude Mangin, épouse du militant sahraoui Naâma Asfari, détenu dans la prison de Kenitra, s’est faite «au mépris total du droit international, alors qu’elle se rendait à la prison de Kenitra pour faire valoir son droit de visite». Il a rappelé que cette affaire et le dommage subi ont été «suffisamment reconnus», le 16 mai 2019, par le Comité contre la torture (CAT) des Nations unies qui a examiné le cas de Naâma Asfari.

– Somalie

Au moins 26 personnes ont été tuées et 56 blessées dans l’attaque de militants islamistes shebab d’un hôtel de la ville portuaire de Kismayo, dans le sud de la Somalie, au terme d’un siège qui a duré près de 12 heures et a pris fin hier matin. Parmi les victimes, figurent plusieurs étrangers et une journaliste canado-somalienne, dont la mort a provoqué une vive émotion.

L’attaque a commencé vendredi en fin d’après-midi, quand un véhicule piégé a explosé à l’entrée du Medina, un hôtel très fréquenté du centre de Kismayo, selon des sources sécuritaires. Les shebab, qui ont revendiqué l’assaut, ont reproduit là un schéma qu’ils ont l’habitude d’utiliser dans la capitale Mogadiscio.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!