En bref… | El Watan
toggle menu
samedi, 24 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190824




  • Pub Alliance Assurance

En bref…

01 février 2019 à 11 h 00 min

– Tunisie : Le PM promet la crédibilité et la transparence des élections générales de 2019

Au lendemain de l’élection du président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) et du renouvellement du tiers de sa composition, le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a souligné hier que «la Tunisie progresse à pas sûrs, sur la voie de tenir des élections libres, transparentes et crédibles».

– Cameroun : Des niveaux inquiétants de malnutrition chez des réfugiés nigérians

L’ONG française Action contre la Faim affirme hier avoir relevé des taux de malnutrition aiguë «deux fois supérieurs au seuil d’urgence» parmi des réfugiés nigérians qui ont fui vers le nord du Cameroun pour échapper aux attaques du groupe terroriste Boko Haram.

Quelque 30 000 personnes ont récemment fui Rann, dans le nord-est du Nigeria, vers Goura au Cameroun, pour échapper aux terroristes du groupe Boko Haram qui ont pris le contrôle de la ville, a-t-on indiqué au début de la semaine. Sur 976 enfants de moins de 5 ans, 4% souffrent de malnutrition aiguë sévère nécessitant une prise en charge médicale immédiate et 8% sont atteints de malnutrition aiguë modérée.

– Iran : L’entité de l’UE pour commercer avec l’Iran est une «première étape»

Téhéran a qualifié hier de «première étape» la nouvelle entité imaginée par l’Union européenne (UE) pour commercer avec l’Iran malgré les sanctions américaines contre la République islamique après le retrait de Washington de l’accord international sur le nucléaire iranien. Le canal de communication financière devant être officialisé hier par l’UE est «la première étape dans le cadre des engagements pris par les Européens vis-à-vis de l’Iran, qui, je l’espère, seront intégralement mis en œuvre et non pas seulement en partie», a déclaré le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araghchi, cité par l’agence de presse officielle Irna.

– Soudan : El Béchir raille l’utilisation des réseaux sociaux par les manifestants

Le président Omar El Béchir a raillé hier ses opposants, affirmant qu’un changement de président ne pouvait se faire sur les réseaux sociaux, alors que de nouveaux rassemblements ont été dispersés aux gaz lacrymogènes dans plusieurs villes du Soudan.

Depuis le début du mouvement de contestation en décembre, après la décision du gouvernement de tripler le prix du pain, l’Association des professionnels soudanais utilise les réseaux sociaux comme Facebook, Whatsapp et Twitter pour inciter la population à sortir dans la rue, notamment grâce aux hashtags #SudanRevolts et SudanUprising (Révoltes au Soudan, Soulèvement au Soudan, ndlr). «Un changement de gouvernement ou de président ne peut se faire par Whatsapp ou Facebook», a toutefois souligné Omar El Béchir à Kassala, lors d’une réunion publique retransmise à la télévision.

– Venezuela : Juan Guaido écarte le risque d’une guerre civile

Juan Guaido, qui s’est autoproclamé président du Venezuela par intérim, écarte l’hypothèse d’une guerre civile dans son pays, affirmant qu’une majorité écrasante de ses compatriotes souhaite le départ de Nicolas Maduro, dans un entretien publié hier par le quotidien espagnol El Pais. «Au Venezuela, le risque d’une guerre civile n’existe pas, contrairement à ce que certains veulent croire ou ont laissé croire.

Pourquoi ? Parce que 90% de la population veut un changement», assure le président de l’Assemblée nationale vénézuélienne. Juan Guaido a cependant mis en garde sur «le risque de violence» de la part de Maduro et de son régime, qui utilisent les forces spéciales de police et les paramilitaires. «Ils ont tué des dizaines de jeunes en une semaine. Plus de 140 en 2017», a-t-il affirmé.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!