Crise au Venezuela : Maduro appelle les Vénézuéliens à la résistance | El Watan
toggle menu
mercredi, 27 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190327

Crise au Venezuela : Maduro appelle les Vénézuéliens à la résistance

13 mars 2019 à 10 h 00 min

L’appel du chef de l’Etat vénézuélien est intervenu à quelques heures seulement de la marche à laquelle a appelée l’opposant Juan Guaido partout dans le pays, afin de marquer la première semaine de la coupure du courant électrique.

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a appelé de nouveau cette semaine ses concitoyens à se montrer davantage vigilants et résistants contre les manœuvres «malsaines» des Etats-Unis, cherchant à maintenir la panne électrique afin d’exaspérer les populations et lancer à terme une intervention militaire. «Je lance un appel à tous les pouvoirs, sociaux et populaires à continuer dans la résistance active», a-t-il déclaré dans son discours à la télévision d’Etat.

«Les Etats-Unis veulent désespérer les Vénézuéliens pour faire entrer, dans un premier temps, leurs aides humanitaires en attendant d’enclencher ensuite une intervention militaire», a laissé entendre Maduro. Le gouvernement vénézuélien a annoncé, lundi, quatre mesures afin de résoudre une panne d’électricité ayant plongé le pays dans l’obscurité depuis jeudi dernier.

L’intervention du chef de l’Etat vénézuélien est intervenue à quelques heures seulement de la marche à laquelle a appelée l’opposant Juan Guaido partout dans le pays, afin de marquer la première semaine de la coupure du courant électrique. Cette marche devait avoir lieu hier. Parallèlement, l’Assemblée nationale, dominée par l’opposition, a placé lundi le Venezuela en «état d’alerte», arguant de la situation «calamiteuse» du pays, confronté à une catastrophe alimentaire et sanitaire après 100 heures de panne de courant.

Black-out

Le décret soumis au Parlement par son président Juan Guaido, également président par intérim autoproclamé reconnu par une cinquantaine de pays, fait appel à la «coopération internationale» pour sortir le pays de l’ornière. Dans la foulée, Juan Guaido a décrété la suspension des livraisons de pétrole à Cuba, défendant la nécessité de faire «des économies d’énergie».

Surtout, M. Guaido a affirmé que Cuba menait «une mission obscure» au Venezuela, accusant ses services de renseignement de faire partie de l’appareil d’Etat. Cuba a immédiatement qualifié de «mensonge» et de «calomnie» les accusations d’ingérence cubaine au Venezuela portées par les Etats-Unis et par l’opposant vénézuélien Juan Guaido. Le retard dans le rétablissement du courant électrique est dû, selon Juan Guiado, à l’incapacité et la défaillance de l’entreprise nationale d’électricité de trouver la faille. La gigantesque panne d’électricité a causé pour l’heure de nombreux dysfonctionnements aux Vénézuéliens.

En plus de la coupure des réseaux de téléphonie et d’internet, 15 patients souffrant de maladies rénales ont perdu la vie à cause de l’absence du courant électrique indispensable pour le fonctionnement des différents appareils de traitement. Les produits alimentaires sont aussi de plus en plus rares depuis l’avènement de cette panne.

Washington retire son personnel

De leur côté, les Etats-Unis vont retirer cette semaine tout leur personnel diplomatique encore présent dans leur ambassade à Caracas. «Cette décision reflète la dégradation de la situation au Venezuela ainsi que le constat selon lequel la présence de personnel diplomatique à l’ambassade américaine est devenue une contrainte pour la politique des Etats-Unis», a déclaré le secrétaire d’Etat, Mike Pompeo, dans un communiqué publié lundi soir par le département d’Etat.

Cette action a suivi la décision du 24 janvier du département d’Etat de rappeler tout le personnel américain non essentiel et les familles des diplomates, et de réduire au minimum le personnel dans leur ambassade à Caracas.

A la veille de cette décision, les Etats-Unis ont reconnu l’opposant Juan Guaido comme étant le «président par intérim» du pays, peu après la réélection du président vénézuélien Nicolas Maduro. En réponse au soutien américain à Juan Guaido, Nicolas Maduro avait annoncé, rappelle-t-on, la rupture des relations «diplomatiques et politiques» avec les Etats-Unis.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!