Chine-USA : Parfum de guerre froide | El Watan
toggle menu
lundi, 28 novembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

L’année internationale 2020

Chine-USA : Parfum de guerre froide

30 décembre 2020 à 10 h 40 min

En mai, le président américain, Donald Trump, accuse la Chine d’avoir provoqué une «tuerie de masse mondiale» avec le coronavirus apparu sur son sol. Sanctionnant une loi sur la sécurité nationale à Hong Kong, Washington révoque le régime économique préférentiel du territoire.

En juillet, les États-Unis infligent des sanctions à plusieurs dirigeants du Xinjiang (nord-ouest), accusant Pékin d’y avoir fait interner au moins un million de musulmans de la minorité ouïghoure.

La Chine dément, évoquant des centres de formation professionnelle. Washington impose des sanctions sur l’approvisionnement du leader de la 5G Huawei et fait pression sur ses alliés pour le bannir. En août, Byte Dance, propriétaire de l’application TikTok, est enjoint à céder ses actifs américains.

Les discussions entre Washington et TikTok se poursuivaient début décembre. Le gouvernement américain a annoncé également une série de mesures frappant l’une des plus importantes sociétés chinoises d’État, China Communications Construction Co, (ou C4). Spécialisée dans la construction en temps record de grosses infrastructures, C4 emploie 124 000 personnes et elle sera un des acteurs majeurs des «nouvelles routes de la soie» imaginées par Pékin pour relier l’Asie à l’Europe. Ce qui lui est reproché ? Avoir participé à l’édification des îles artificielles que Pékin a construites en mer de la Chine du Sud.

La construction de cette poussière d’îlots s’est faite au détriment des droits territoriaux des Etats voisins, en particulier du Vietnam, des Philippines et de Bruneï.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!