Burkina Faso : Trois militaires tués par un engin explosif artisanal | El Watan
toggle menu
mardi, 26 janvier, 2021
  • thumbnail of elw_23112020




Burkina Faso : Trois militaires tués par un engin explosif artisanal

23 décembre 2018 à 11 h 00 min

Trois militaires burkinabè ont été tués hier dans l’explosion d’un engin artisanal au passage de leur véhicule sur l’axe Fada N’Gourma-Pama (est), selon l’AFP citant des sources sécuritaires.

«Un véhicule militaire a sauté sur un engin explosif artisanal posé par des terroristes présumés», a déclaré une source sécuritaire sous couvert d’anonymat. «Trois militaires (un lieutenant et deux soldats de rang) ont péri dans cette attaque», a indiqué cette source.

«Quatre autres éléments (soldats), blessés par l’explosion, ont été évacués à Fada N’Gourma pour une prise en charge sanitaire», a indiqué une autre sécuritaire. Ces militaires faisaient partie «d’une patrouille de contrôle de l’axe Fada-Pama, qui partait effectuer la relève d’une équipe à Kompienbiga», a précisé la même source.

Frontalier du Mali et du Niger, le Burkina Faso est le théâtre d’attaques djihadistes régulières depuis le premier trimestre 2015. Le nord et l’est du pays sont particulièrement touchés.

Les attaques attribuées aux groupes djihadistes Ansaroul Islam, au Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) et à d’autres groupuscules ont fait plus de 255 morts depuis 2015. Ouagadougou, la capitale, a été frappée à trois reprises, avec un bilan total de près de 60 morts.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!