Burkina Faso : Six gendarmes tués dans une attaque dans le Nord | El Watan
toggle menu
samedi, 21 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan21092019





Burkina Faso : Six gendarmes tués dans une attaque dans le Nord

11 septembre 2019 à 8 h 05 min

Six gendarmes ont été tués lundi à Inata, localité située dans la province du Soum, dans le nord du Burkina Faso, selon l’AFP citant des sources sécuritaires.

«Une équipe de la gendarmerie, de retour d’une mission de ravitaillement, est tombée dans une embuscade, perpétrée par des individus armés à l’entrée d’Inata», a indiqué une source sécuritaire. «L’attaque a eu lieu dans la matinée et a entraîné la mort de six éléments», a précisé une autre source sécuritaire, l’attribuant aux «groupes armés terroristes en activité dans la région».

Cette agression survient au lendemain d’une double attaque dans deux localités de la province du Sanmatenga (nord), ayant fait 29 morts et 6 blessés, des civils, selon le gouvernement. Dans la même journée de dimanche, quatre militaires ont été blessés lors d’une attaque contre une patrouille à Banh, dans la province du Yatenga, également dans le nord du Burkina, selon une source sécuritaire.

Pays d’Afrique de l’Ouest, le Burkina Faso est pris, depuis quatre ans et demi, dans une spirale de violences, attribuées à des groupes armés djihadistes, certains affiliés à Al Qaîda et d’autres au groupe Etat islamique. Les forces de sécurité burkinabè sont régulièrement visées et subissent de lourdes pertes. Vingt-quatre soldats ont été tués dans une attaque en août, la plus meurtrière qu’ait connue l’armée.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!