Brèves | El Watan
toggle menu
mardi, 19 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Brèves

26 décembre 2020 à 10 h 00 min

Tunisie

Le pôle judiciaire économique et financier tunisien a émis un mandat de dépôt contre Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes, a annoncé le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis, Mohsen Dali. Karoui a été convoqué jeudi par le juge d’instruction du pôle pour être entendu dans l’affaire de suspicion d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent. La Cour de cassation avait ordonné, le 9 octobre 2019, la libération de Nabil Karoui, placé en détention le 23 août de la même année.La juridiction avait déclaré la requête déposée par le collectif de défense de Nabil Karoui recevable sur le fond et la forme. La plus haute juridiction annule, de ce fait, la décision de la chambre d’accusation.

Libye

La Mission d’appui des Nations unies en Libye (Manul) a appelé les Libyens à consolider leurs efforts pour organiser les élections nationales prévues en décembre 2021. Le 69e anniversaire de l’indépendance de la Libye a été célébré jeudi dans le centre-ville de Tripoli, la capitale libyenne. «La Libye célèbre cet événement national à un an des élections nationales fixées au 24 décembre 2021, prévues dans la feuille de route validée par les membres du Forum pour le dialogue politique libyen (FDPL)», a déclaré la Manul dans un communiqué à cette occasion.Cette mission de l’ONU appelle les Libyens à renforcer leurs efforts et à prendre des mesures courageuses en faveur de la réconciliation nationale.

Centrafrique

L’axe Moscou-Bangui s’est renforcé cette semaine en Centrafrique avec l’appui apporté par la Russie au régime du président Faustin Archange Touadéra, visé par une offensive des rebelles pour perturber les élections présidentielle et législatives de demain. Comme dans d’autres pays d’Afrique, Moscou mène depuis 2018 une vaste offensive diplomatique et financière dans cette ancienne colonie française plongée dans une guerre civile depuis près de huit ans. La Russie y a livré des armes ces deux dernières années grâce à des assouplissements ponctuels de l’embargo de l’ONU pour le lui permettre. Elle y soutient ouvertement le pouvoir du président Touadéra.

Mali

Le principal opposant malien, Soumaïla Cissé, qui avait été retenu en otage pendant six mois par des djihadistes, est décédé hier du coronavirus en France à l’âge de 71 ans, ont annoncé sa famille et son parti à la presse. «Soumaïla Cissé, leader de l’opposition malienne, est décédé ce jour en France où il avait été transféré pour des soins de Covid-19», a annoncé un membre de sa famille. «Je confirme la terrible nouvelle. Il est mort. Son épouse qui est en France me l’a confirmé», a déclaré à l’AFP un responsable de son parti, l’Union pour la République et la démocratie (URD). Figure de l’opposition malienne, Cissé avait été enlevé le 25 mars, alors qu’il faisait campagne pour les législatives dans la région de Tombouctou.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!