Attaques de deux pétroliers en mer d’Oman : Téhéran pointe du doigt Washington | El Watan
toggle menu
samedi, 14 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan14122019

  • Massage Tunisie


Attaques de deux pétroliers en mer d’Oman : Téhéran pointe du doigt Washington

17 juin 2019 à 8 h 00 min

Le président du Parlement iranien, Ali Larijani, a suggéré hier que les Etats-Unis sont derrière les attaques, jeudi, de deux navires en mer d’Oman, près du détroit d’Ormuz, dans la région du Golfe, selon des médias.

«Il semble que les actions suspectes sur des tankers en mer d’Oman complètent les sanctions économiques (américaines contre l’Iran) car (les Etats-Unis) n’ont atteint aucun résultat avec ces sanctions», a déclaré Ali Larijani dans un discours au Madjles (Parlement), ont rapporté les agences officielle Irna et semi-officielle Isna, relayées par l’AFP. Selon ces deux médias, A. Larijani a soutenu cette insinuation en affirmant que durant «la Seconde Guerre mondiale», les Etats-Unis «visaient leurs propres bateaux près du territoire japonais afin de pouvoir justifier leur hostilité» envers Tokyo, qui était un allié de l’Allemagne nazie.

Un peu plus tard dans la journée, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a réitéré ses affirmations concernant la responsabilité de l’Iran dans l’attaque des deux pétroliers jeudi dans la mer d’Oman, assurant que son pays garantira le passage par le stratégique détroit d’Ormuz. «Nous allons garantir la liberté de navigation par le détroit», a déclaré le chef de la diplomatie américaine sur Fox News Sunday. «Il s’agit d’un défi international, important pour le monde dans son ensemble, les Etats-Unis vont s’assurer que toutes les décisions diplomatiques et autres soient prises pour atteindre cet objectif», a-t-il indiqué.

Et de soutenir : «Il s’agit d’attaques de la République islamique d’Iran sur le commerce maritime, sur la liberté de navigation avec l’intention claire de refuser la circulation à travers le détroit.» Un méthanier japonais, le Kokuka Courageous, et un tanker propriété de la compagnie Frontline, le Front Altair, ont été stoppés jeudi en mer d’Oman par des explosions d’origine inconnue. Le même jour, Washington a accusé Téhéran d’être responsable de ces attaques, qui ont eu lieu alors que le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, se trouvait à Téhéran pour des discussions destinées, selon lui, à atténuer la tension entre la République islamique d’Iran et les Etats-Unis. Téhéran dément toute implication dans ces attaques.

Turbulences

Jeudi, le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif, a jugé hautement suspecte la coïncidence entre l’attaque des tankers et la visite de Shinzo Abe à Téhéran. Le lendemain, le chef de la diplomatie iranienne a déclaré que la rapidité avec laquelle Washington a accusé l’Iran d’être derrière les attaques en mer d’Oman traduit une volonté manifeste de «sabotage diplomatique».

Depuis le retrait unilatéral américain de l’accord sur le nucléaire iranien en mai 2018, les relations entre la République islamique et les Etats-Unis sont marquées par des convulsions. Souhaitant conclure avec Téhéran un accord global répondant à toutes les préoccupations de l’Oncle Sam, le président américain Donald Trump a prononcé deux séries de sanctions contre le système bancaire et le pétrole iraniens en août et novembre 2018. Aussi, le président américain a inscrit, en avril, le corps des Gardiens de la révolution sur la liste des organisations terroristes de Washington.

En réaction, les Pasdaran ont qualifié de «terroristes» les forces américaines dans la région. Début mai, les Etats-Unis ont mis fin aux dérogations qu’ils accordaient à huit pays (Chine, Corée du Sud, Grèce, Inde, Italie, Japon, Taïwan et Turquie) pour continuer d’acheter du brut iranien sans violer les sanctions extraterritoriales américaines. Le 12 du même mois, quatre navires (deux saoudiens, un norvégien et un émirati), dont trois pétroliers, ont été ciblés par des «actes de sabotage» au port de Fujairah, au large des Emirats arabes unis.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!