Attaque de Paris : Le suspect algérien hors de cause | El Watan
toggle menu
jeudi, 06 octobre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Attaque de Paris : Le suspect algérien hors de cause

27 septembre 2020 à 10 h 00 min

La garde à vue d’un Algérien arrêté comme suspect, dans le sillage de l’attaque perpétrée au couteau non loin des locaux du journal satirique Charlie Hebdo à Paris, a été levée dans la nuit d’avant-hier.

Non seulement l’Algérien, âgé de 33 ans, est lavé de tout soupçon, mais l’enquête en cours confirme ce qu’il avait déclaré dès son interpellation aux autorités : qu’il n’était donc que témoin de l’attaque et qu’il a même entrepris de poursuivre l’agresseur pour l’arrêter, précise l’AFP, citant une source proche du dossier.

A rappeler que de nombreuses voix en France et ailleurs s’étaient empressées d’insister sur la nationalité de celui qui était jusque-là présenté comme un des deux principaux suspects de l’attaque. Sept gardes à vue étaient maintenues jusqu’à hier matin, dont cinq hommes qui se trouvaient dans l’un des domiciles présumés du principal suspect, à Pantin, près de Paris. Interpellé par la police place de la Bastille peu après l’attaque qui a fait deux blessés graves, le principal suspect est un homme, âgé de 18 ans, né au Pakistan et arrivé en France quand il était encore mineur il y a trois ans.

L’attaque de vendredi est intervenue en plein procès de l’attentat meurtrier qui avait visé l’hebdomadaire satirique en janvier 2015. La justice antiterroriste s’est saisie de l’affaire qui a ravivé en France le douloureux souvenir de l’année 2015, marquée notamment par les attaques de janvier contre Charlie Hebdo et celles, encore plus meurtrières, du 13 novembre à Paris. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!