Arabie Saoudite : Les Israéliens remportent le marché de la sécurité | El Watan
toggle menu
jeudi, 28 mai, 2020
  • thumbnail of elwatan28052020




Arabie Saoudite : Les Israéliens remportent le marché de la sécurité

07 juillet 2019 à 10 h 00 min

Même si l’Arabie Saoudite et Israël n’entretiennent pas de relations diplomatiques, les deux pays font quand même des affaires.

Plusieurs médias moyen-orientaux, israéliens y compris, rapportent que les autorités saoudiennes ont officiellement choisi la filiale saoudienne d’une puissante société de sécurité israélienne, qui a pris le nom d’Al Majale G4S et qui opère en toute discrétion depuis 2010 dans le royaume wahhabite, pour «sécuriser» le pèlerinage à La Mecque.

Al Majale G4S a remporté également un marché important aux Emirats arabes unis. En plus de gérer les Lieux Saints de l’islam, la société israélienne aura donc à s’occuper du périmètre de sécurité de l’aéroport de Dubaï.

Ainsi qu’il fallait s’y attendre, l’annonce a suscité de grandes inquiétudes parmi les organisateurs du hadj. Certains disent ne pas comprendre comment les autorités saoudiennes aient pu accorder un marché aussi sensible à une entreprise israélienne.

Grâce aux Saoudiens, les Israéliens vont mettre la main sur les relevés d’identité (empreintes digitales, photos d’identité, dates de naissance) de plus d’un million de fidèles. Ils pourront tout connaître aussi sur les dizaines de milliers de voyageurs qui transiteront par l’aéroport de Dubaï.

Al Majale G4S et sa maison mère ne sont pas les seules à opérer en Arabie Saoudite. En matière de sécurité, Riyad paraît avoir une réelle préférence pour les compagnies israéliennes. IntuView, une société israélienne de sécurité avait fait part en 2018 de la vente d’équipements de collecte d’informations et de services cybernétiques à l’Arabie Saoudite. L’entreprise israélienne IntuView est spécialisée dans le décodage et l’infiltration des réseaux virtuels.

A la même époque, le site d’information israélien Walla avait révélé aussi que l’Arabie Saoudite avait inauguré en 2016 une usine de fabrication de drones avec la contribution de l’Afrique du Sud. La chaîne d’information russe RT avait précisé cependant que l’usine en question n’était en réalité qu’une façade pour la vente de drones israéliens à l’Arabie Saoudite.

Un responsable des services de sécurité saoudiens, qui avait préféré rester anonyme, avait révélé dans la foulée la signature d’un contrat d’armements entre Israël et l’Arabie Saoudite. «Les drones de fabrication israélienne sont transférés en Afrique du Sud puis envoyés en Arabie Saoudite pour ainsi cacher ce commerce militaire entre Tel-Aviv et Riyad», avait-il affirmé.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!