Alors que l’islamiste Ghannouchi menace de déverser 500 000 migrants sur l’Europe : Le président tunisien Saïed se lance dans la lutte contre la corruption | El Watan
toggle menu
jeudi, 23 septembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Alors que l’islamiste Ghannouchi menace de déverser 500 000 migrants sur l’Europe : Le président tunisien Saïed se lance dans la lutte contre la corruption

01 août 2021 à 11 h 05 min

Une semaine après le 25 juillet, les faits montrent que la rue tunisienne s’est complètement alignée sur les mesures exceptionnelles du président Saïed. Il est vraiment rare de trouver des citoyens lambdas opposés, voire même sceptiques par rapport à ces mesures. «Les citoyens ont confiance en l’honnêteté de Saïed. Ils sont convaincus qu’il va faire ce qu’il peut pour améliorer leur situation», explique le politologue Mohamed Bououd.

A l’opposé, les islamistes d’Ennahdha, surpris par la popularité de ces mesures, ne savent pas quoi faire pour reprendre le pouvoir qui leur a échappé.
Les dénonciations de corruption se multiplient, notamment sur les réseaux sociaux, depuis le 25 juillet et la décision du président Saïed de lever l’immunité parlementaire des députés. Certains députés sont connus pour avoir cherché à intégrer l’Assemblée afin de fuir les poursuites judiciaires. Auparavant, les lobbies ont travaillé pour empêcher d’exiger un bulletin d’absence d’antécédents judiciaires dans les dossiers de candidature.

 

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!