Tribunal de Sidi M’hamed : Ordonnance de dégel de tous les comptes de Fertial | El Watan
toggle menu
mercredi, 16 octobre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191016





Tribunal de Sidi M’hamed : Ordonnance de dégel de tous les comptes de Fertial

09 octobre 2019 à 10 h 00 min

Tous les comptes bancaires de la société algéro-espagnole des fertilisants (Fertial) sont, depuis lundi dernier, dégelés à la faveur d’une ordonnance du tribunal de Sidi M’hamed, avons-nous appris d’une note d’information adressée, hier après-midi, par la direction générale à ses travailleurs.

«La direction générale a le plaisir de vous confirmer la satisfaction totale de sa requête auprès du tribunal de Sidi M’hamed, qui a établi une ordonnance portant le dégel de l’ensemble des comptes bancaires de la société», lit-on dans ce document dont El Watan détient une copie.

Cette décision a été accueillie avec une grande satisfaction par plus de 1100 travailleurs des deux unités de Annaba et Arzew (Oran), qui n’ont pas perçu leurs salaires des mois d’août et septembre 2019. Une occasion pour la direction générale de rappeler à ses travailleurs que : «Les défis, à court terme, que Fertial doit relever sont l’entrée en production de l’unité d’ammoniac n°2 d’Arzew et le redémarrage de l’unité d’ammoniac et la consolidation de la production de l’unité de granulation de Annaba.»

Pour rappel, le gel des comptes bancaires de la société Fertial a été décidé par le même tribunal suite aux enquêtes enclenchées sur Ali Haddad, actionnaire minoritaire (17%), actuellement en prison.

Dans un premier temps, soit le 20 juin dernier, le gel, décidé par le tribunal de Sidi M’hamed, a concerné les comptes domiciliés dans des banques étrangères. Ce qui a permis à l’entreprise d’utiliser son compte national de la BEA pour assurer et les salaires et le paiement de ses prestataires.

La situation a empiré par la suite pour toucher en août tous les comptes de la société, poussant la direction générale à alerter ses employés : «Suite à la pression d’institutions sécuritaires, récemment sensibilisées au contexte interne de Fertial, la BEA a été contrainte de geler, avec effet immédiat, notre dernier compte opérationnel, ce qui nous empêche de réaliser la moindre opération de paiement, dont les salaires au titre du mois d’août que nous nous apprêtons à verser (…).

N’étant nullement concernée par ces enquêtes, Fertial doit être dissociée de la situation de Ali Haddad et de ses sociétés.» Depuis hier, le management de Fertial est sur la brèche pour réutiliser rapidement ses comptes, débloquer les salaires et régler les factures en instance de ses fournisseurs.  


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!