Réunion d’évaluation pour accentuer la cadence | El Watan
toggle menu
vendredi, 15 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191114


Modernisation du parc hôtelier public

Réunion d’évaluation pour accentuer la cadence

17 octobre 2019 à 9 h 00 min

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a présidé récemment à Alger une réunion d’évaluation des opérations d’aménagement et de modernisation des établissements et complexes hôtelier appartenant au groupe Hôtellerie, tourisme et thermalisme (HTT).

Cette rencontre a réuni les directeurs des Entreprises de gestion touristique (EGT) et les cadres du ministère.

Au cours de cette réunion, le ministre a souligné la nécessité d’achever la réhabilitation globale que connaît les établissements hôteliers dans plusieurs wilayas, mais en respectant le caractère architectural d’autant plus qu’il a été demandé de les inclure dans le «patrimoine national».

Plusieurs hôtels ont été conçus par l’architecte Fernand Pouillon. Une architecture qui présente des références multiculturelles, mais aussi une grande richesse compositionnelle puisque le modèle est la ville méditerranéenne avec ses rues, ruelles, impasses, portes urbaines et placettes (complexe de Sidi Fredj, Tipasa la Corne d’Or et Tipaza Matarès).

Le ministre a également exhorté Lazhar Bounafaa, président-directeur général de HTT, à apporter des changements radicaux dans la ressource humaine de ces établissements, en particulier ceux qui connaissent un déficit important et une baisse des revenus générés par le tourisme et les activités hôtelières.

Il est urgent, a-t-il rappelé «de gagner en efficacité, notamment après le processus de modernisation face à une concurrence féroce du secteur privé». Il a eu un aperçu sur la santé financière des différents établissements hôteliers. Une stratégie commerciale efficace doit être adoptée.

Le HTT vise à tout mettre en œuvre pour assurer une activité maximum à ses hôtels. Ses cadres affirment que malgré une conjoncture défavorable, le groupe est «dans l’amélioration continue».

L’ONAT est devenu son premier partenaire, mais il travaille aussi avec les agences privées, il a fait beaucoup d’efforts pour réduire les charges et les tarifs. Il encourage le tourisme domestique en offrant la possibilité à un maximum de citoyens de voyager à l’intérieur du pays.

Les bénéfices du groupe ont «dépassé les 30% durant la saison estivale, ce qui représente une augmentation significative des revenus du groupe comparativement à la saison 2018», a souligné un communiqué du groupe rendu public sur sa page Facebook.

Ce résultat est le fruit de la stratégie adoptée pour consolider le tourisme interne, particulièrement en direction des familles et l’application de tarifs concurrentiels ainsi que l’amélioration des services surtout dans les hôtels récemment réhabilités.

Mais d’un autre côté, la dette pèse lourdement sur les entreprises qui doivent commencer à rembourser les banques. Les unités du Sud de EGH El Djazaïr ont bénéficié d’un programme de modernisation totalement achevé.

L’hôtel El Caïd a été mis en exploitation en octobre 2013, Saoura et Gourara en février et avril 2015. Il y a eu la réouverture de l’hôtel Kerdada de Bou Saâda en octobre 2018 après deux années de travaux de réhabilitation et qui a nécessité une enveloppe de 200 millions de DA sur fond propre de l’entreprise.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!