Projet de la ville nouvelle de Hassi Messaoud : L’énergie passe le relais à l’habitat | El Watan
toggle menu
vendredi, 30 octobre, 2020
  • thumbnail of elwatan05102020





Projet de la ville nouvelle de Hassi Messaoud : L’énergie passe le relais à l’habitat

19 septembre 2020 à 10 h 10 min

Le gouvernement a endossé, lors d’une réunion présidée par le Premier ministre Abdelaziz Djerad, un projet de décret exécutif portant sur le transfert de la tutelle du projet de réalisation de la nouvelle ville de Hassi Messaoud du ministère de l’Energie au ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, rapporte l’APS.

Ce projet de décret porte également sur la reconfiguration du conseil d’administration de l’organisme chargé de la gestion de ce projet, indique un communique des services du Premier ministre. Le texte, modifiant et complétant le décret exécutif de septembre 2006, fixant les missions, l’organisation et les modalités de fonctionnement de l’organisation de la ville nouvelle de Hassi Messaoud, a été présenté au gouvernement par le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, selon le communiqué.

Ce projet avait, pour rappel, fait couler beaucoup d’encre depuis son lancement par le ministère de l’Energie il y a une quinzaine d’années, mais aucun avancement notable n’a été  réalisé depuis. Le projet de ville nouvelle de Hassi Messaoud devant être conçue pour 80 000 habitants, obéissait à la nécessité de déplacer la ville actuelle vers un autre périmètre plus sécurisé, loin des installations pétrolières et gazières. La nouvelle ville devait permettre le développement des activités d’exploitation pétrolière en direction de la ville existante, mais aussi d’éviter à la population des risques liés à sa proximité avec les installations pétrolifères et gazières. Un décret présidentiel avait été prononcé en 2006 pour entamer la réalisation de ce gigantesque projet comprenant un pôle urbain situé à 80 km des villes environnantes de Ouargla, Touggourt et de l’actuelle ville de Hassi Messaoud. Cette dernière devant rejoindre le pôle industriel.

Outre ce projet, le gouvernement Djerad a entendu deux exposés présentés par le même ministre, l’un relatif à un projet de décret exécutif modifiant et complétant le décret de 2006, portant déclaration d’utilité publique l’opération relative à la réalisation de certains ouvrages, équipements et infrastructures de la ville nouvelle de Sidi Abdellah, et l’autre à un projet de décret exécutif modifiant et complétant le décret de 2004 portant création de cette ville nouvelle. Ces deux projets de textes, adoptés lors de la réunion, visent à «prendre en charge les contraintes liées, principalement, à la disponibilité du foncier qui a eu pour effet de retarder la mise en œuvre des programmes de réalisation des différentes formules de logements» localisés au niveau de cette ville nouvelle, selon le communiqué.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!