Pétrole : Le panier de l'OPEP recule à 58,87 dollars le baril | El Watan
toggle menu
vendredi, 20 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan19092019





Pétrole : Le panier de l’OPEP recule à 58,87 dollars le baril

18 août 2019 à 9 h 00 min

Le prix du panier de 14 pétroles bruts, qui sert de référence à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), s’est établi en fin de semaine à 58,87 dollars le baril, contre 59,99 dollars mercredi, a indiqué l’organisation pétrolière sur son site web. Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l’OPEP (ORB) comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen (Congo), Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée équatoriale), Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran), Basra Light (Irak), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria), Arab Light (Arabie Saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela).

Jeudi, les prix de l’or noir ont terminé en baisse en raison des inquiétudes sur l’économie mondiale et la hausse des stocks américains de brut. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre s’est établi à 58,23 dollars à Londres, en baisse de 2,15% par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril américain de WTI pour livraison en septembre a terminé à 54,47 dollars, 1,4% de moins que la veille. Des chiffres publiés mercredi montraient un ralentissement en juillet de la production industrielle chinoise. Ce ralentissement pèse sur la demande de pétrole, selon des analystes.

Par ailleurs, la baisse des cours du pétrole est intervenue au lendemain de l’annonce par l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA) d’une hausse des stocks de brut américains. Les stocks de brut aux Etats-Unis ont augmenté de 1,6 million de barils lors de la semaine achevée le 9 août, selon les chiffres de l’EIA. Une hausse des stocks implique une offre plus abondante d’or noir, de nature à faire baisser les cours. Par contre, les prix du pétrole ont terminé la séance de vendredi en légère progression. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 58,64 dollars à Londres, en hausse de 0,7% par rapport à la clôture de jeudi. A New York, le baril américain de WTI pour livraison en septembre s’échangeait à 54,87 dollars, 0,7% de plus que la veille. Sur la semaine, le baril de Brent a pris 0,2% et celui de WTI 0,7%.

Selon le rapport mensuel de l’OPEP publié vendredi, la production de pétrole des pays de l’Organisation a de nouveau baissé en juillet, en raison notamment d’un net ralentissement en Arabie Saoudite. L’Arabie Saoudite a ainsi vu sa production reculer de 134 000 barils par jour (b/j) entre juillet et juin, pour s’établir à 9,698 millions b/j. Parmi les autres membres de l’OPEP, la production a poursuivi son érosion en Iran (-47 000 b/j), touchée par le rétablissement de lourdes sanctions économiques depuis le retrait des Etats-Unis de l’accord international sur le nucléaire iranien. Elle a en revanche progressé en Irak (+32 000 b/j) et en Algérie (+22 000 b/j).


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!