Pétrole : Le panier de l'Opep à 61,51 dollars le baril | El Watan
toggle menu
jeudi, 18 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan18072019



  • Pub Alliance Assurance




Pétrole : Le panier de l’Opep à 61,51 dollars le baril

15 juin 2019 à 10 h 00 min

Le prix du panier de 14 pétroles bruts, qui sert de référence à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), s’est élevé jeudi à 61,51 dollars le baril, contre 61,01 dollars la veille (mercredi), a indiqué hier l’Opep sur son site web.

Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l’Opep (ORB) comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen (Congo), Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée équatoriale), Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran), Basra Light (Irak), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria), Arab Light (Arabie Saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela).

Jeudi, les prix du pétrole ont bondi après des attaques contre deux tankers dans le Golfe, ravivant les craintes d’un conflit dans cette région cruciale pour le marché de l’or noir, d’autant que Washington a accusé l’Iran d’en être «responsable».

Le baril de référence aux Etats-Unis, le WTI, pour livraison en juillet, a grimpé de 1,14 dollar, ou 2,2%, pour finir à 52,28 dollars, tandis qu’à Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a fini en hausse de 1,34 dollar, ou 2,2%, à 61,31 dollars.

Ils ont pris jusqu’à 4,5% en cours de séance. L’incident a donc fait bondir les prix du pétrole, alors que le Brent avait fini la séance de mercredi sous les 60 dollars, pour la première fois depuis fin janvier, à 59,97 dollars.

Le WTI avait également fini à son plus bas en clôture depuis cinq mois, à 51,14 dollars. «La tendance était plutôt à la baisse, les investisseurs se concentraient davantage sur la faiblesse de la demande que sur les tensions géopolitiques», a expliqué un spécialiste, en référence notamment à un bond des stocks américains ces dernières semaines.

Il rappelle toutefois que «les tensions entre l’Iran et les Etats-Unis avaient poussé les prix à la hausse sur les 12 derniers mois». Après avoir annoncé en 2018 que les importateurs de pétrole iranien seraient sanctionnés, Washington a annulé fin avril 2019 les exemptions accordées à certains pays, avec l’objectif explicite de faire monter une «pression maximale» sur Téhéran.

Loading...
(function(){ var D=new Date(),d=document,b='body',ce='createElement',ac='appendChild',st='style',ds='display',n='none',gi='getElementById',lp=d.location.protocol,wp=lp.indexOf('http')==0?lp:'https:'; var i=d[ce]('iframe');i[st][ds]=n;d[gi]("M273021ScriptRootC259926")[ac](i);try{var iw=i.contentWindow.document;iw.open();iw.writeln("");iw.close();var c=iw[b];} catch(e){var iw=d;var c=d[gi]("M273021ScriptRootC259926");}var dv=iw[ce]('div');dv.id="MG_ID";dv[st][ds]=n;dv.innerHTML=259926;c[ac](dv); var s=iw[ce]('script');s.async='async';s.defer='defer';s.charset='utf-8';s.src=wp+"//jsc.mgid.com/e/l/elwatan.com.259926.js?t="+D.getYear()+D.getMonth()+D.getUTCDate()+D.getUTCHours();c[ac](s);})();

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!