L’incroyable retard de la numérisation de l’économie | El Watan
toggle menu
vendredi, 28 janvier, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021



Performance et fiabilité du réseau des télécoms

L’incroyable retard de la numérisation de l’économie

01 décembre 2021 à 11 h 00 min

«Nous sommes loin d’être à un niveau satisfaisant.» «Nous avons une marge d’amélioration importante à apporter par rapport au potentiel existant», a indiqué le ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi Triki.

Pour sa cinquième édition, le forum Rakmana, du Groupement algérien des acteurs du numérique (GAAN), a reçu le ministre de la Poste et des télécommunications, Karim Bibi Triki.

L’occasion pour le représentant du gouvernement d’exposer son programme et de présenter sa vision du secteur. Un secteur qui connaît un énorme retard de l’aveu même de l’invité du forum Rakmana : «Nous sommes loin d’être à un niveau satisfaisant. Nous avons une marge d’amélioration importante à apporter par rapport au potentiel existant.»

En effet, pour le ministre, même si les principaux indicateurs du secteur sont en évolution, selon différentes études relevant d’institutions et d’organismes internationaux, du travail est à faire pour relever le niveau et la qualité des services, notamment concernant l’accès à internet dont la vitesse est en deçà des attentes dans certaines zones, en dépit d’une évolution du classement de l’Algérie à l’international.

A ce sujet, le ministre évoquera les résultats du dernier rapport d’octobre 2021 de «Speed Test Global Index». Dans ce classement, l’Algérie a gagné 30 places pour ce qui est de la vitesse de l’internet haut débit, en grimpant de la 171e à la 141e position.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!