Leur coût de production a pourtant baissé de 90% : Les énergies renouvelables, ces mal-aimées | El Watan
toggle menu
jeudi, 24 septembre, 2020
  • thumbnail of elwatan07092020





Leur coût de production a pourtant baissé de 90% : Les énergies renouvelables, ces mal-aimées

12 juillet 2020 à 9 h 01 min

Alors que les expériences ont montré l’efficacité des énergies renouvelables dans le remplacement des énergies fossiles, il reste que l’investissement dans le secteur de l’énergie propre reste en deçà des besoins de la planète.

Même les prix des énergies renouvelables ont largement baissé pour ne laisser aucune raison aux gouvernements et investisseurs de ne pas parier sur cette énergie du présent et du futur. «Les prix de l’énergie solaire et éolienne terrestre ont respectivement baissé de 90% et 70% par mégawatt au cours de la dernière décennie», rapporte une analyse de Bloomberg NEF. «C’est la forme la moins chère de nouvelle génération d’énergie pour les deux tiers de la planète. Le prix des batteries lithium-ion a chuté de 87% et Bloomberg NEF prévoit que les voitures électriques deviendront compétitives par rapport aux véhicules à essence d’ici cinq ans.»

Les biocarburants sont une nouvelle forme d’énergie qui a montré son efficacité mais qui reste sous-utilisée. «Le premier vol utilisant du biocarburant mélangé a eu lieu en 2008 ; mais le carburant ne représente qu’une infime fraction de la consommation mondiale de carburant – moins de 0,1% en 2018, selon l’Agence internationale de l’énergie. Même si les prix du pétrole montaient en flèche, la consommation de biocarburants devrait passer à 13,5% seulement en 2050», indique une enquête de Bloomberg. «Les capital-risqueurs, habitués aux rendements relativement rapides des start-up de l’industrie technologique, ne sont pas prêts à financer ce qui pourrait être une décennie de travail pour développer le biocarburant…

De plus, les politiques gouvernementales n’offrent pas les incitations capables de permettre au solaire et à l’éolien de se libérer des combustibles fossiles et de devenir autonomes.»

Un des producteurs de batteries lithium-ion, Hideaki Horie, estime que «ces batteries tout polymère sont beaucoup plus simples à produire que les batteries lithium-ion, qui nécessitent des usines d’un milliard de dollars avec des salles blanches et des sas. Ces nouvelles batteries peuvent aussi être construites en feuilles de 10 mètres de long et sont facilement empilables pour augmenter leur capacité. Et la source d’alimentation en résine lui confère plus de résistance aux incendies en cas de perforation», rapporte l’enquête, en notant que ce fabricant promet de réduire de 90% le coût de production de batteries propres.

L’investissement dans les énergies renouvelables n’est pas seulement un enjeu de frais et coûts, mais un enjeu de survie de la planète Terre. Cette dernière a été éprouvée par des décennies de développement technologique ne prenant pas en compte les conditions de protection de l’environnement. Le réchauffement climatique est là pour sonner l’alarme de la finitude d’une planète dont les ressources ont été exploitées à grande échelle et sans penser aux générations futures.

La pandémie de Covid-19 est venue comme une alerte pour rappeler à l’être humain que prendre soin de sa santé commence par prendre soin de son environnement.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!