Les entreprises se plaignent du climat des affaires et des blocages | El Watan
toggle menu
samedi, 02 juillet, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Les opérateurs économiques face aux contraintes

Les entreprises se plaignent du climat des affaires et des blocages

16 décembre 2021 à 11 h 00 min

Pour de nombreux chefs ou représentants d’entreprise que nous avons rencontrés lors de cette manifestation, considérée comme le baromètre de l’économie nationale, les appels des pouvoirs publics et leurs engagements pour l’amélioration du climat des investissements sont loin de se concrétiser sur le terrain.

L’amélioration de la compétitivité du produit national, telle que soulignée par le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, à l’inauguration de la 29e Foire de la production nationale (FPN), passe par la prise en charge efficace des préoccupations des opérateurs économiques.

En d’autres termes, par la facilitation des conditions dans lesquelles évolue le monde des affaires. Pour de nombreux chefs ou représentants d’entreprise que nous avons rencontrés lors de cette manifestation, considérée comme le baromètre de l’économie nationale, les appels des pouvoirs publics et leurs engagements pour l’amélioration du climat des investissements sont loin de se concrétiser sur le terrain. Les blocages sont toujours de mise, estiment-ils globalement.

Zohir Hmimasse, manager de l’entreprise Pubcar, spécialisée dans les produits à usage publicitaire, qui a décroché en 2017 le prix du ministère de l’Industrie de la meilleure innovation pour ses lingettes antimoustique et qui a proposé, pour l’édition de cette année, un tunnel de désinfection de monnaie et de billets, détecteur également de faux billets, le dit clairement : «Le climat des affaires est médiocre.

Or, pour évoluer et permettre au produit algérien d’être distribué sur le marché national d’abord, nous avons besoin de facilitations et d’organisation. Qu’on nous pousse vers l’excellence et qu’on valorise nos idées.» «On ne peut pas persister dans ce climat dans lequel l’administration impose ses entraves et manque de transparence», ajoutera ce chef d’entreprise, dont les ambitions et les projets ne manquent pas.

Même à l’exportation. «D’autant plus que nos produits sont naturels sans ajouts et sont biodégradables», précisera M. Hmimasse, qui insistera sur la nécessité d’organiser la scène commerciale, dominée par l’informel.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!