Arrêt du port pétrolier d’Arzew : Le ministère de l’Energie s’explique | El Watan
toggle menu
samedi, 23 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Arrêt du port pétrolier d’Arzew : Le ministère de l’Energie s’explique

24 décembre 2020 à 10 h 45 min

Dans une note d’information rendue publique sur les réseaux sociaux, le ministère de l’Energie est revenu sur l’arrêt des livraisons d’hydrocarbures, survenu au début du mois de décembre à Arzew.

Le ministère explique que les perturbations ont été provoquées par «les mauvaises conditions météorologiques», obligeant l’entreprise portuaire d’Arzew à consigner les port d’Arzew et de Bethioua pour des périodes assez longues, conduisant à une perturbation de la navigation maritime.

La consignation des deux ports à compter du 6 décembre a par conséquent induit des retards allant de 3 à 13 jours, mais de façon discontinue, dans les programmes de chargement des navires de transport d’hydrocarbures destinés à l’exportation et pour le marché national.

Le ministère souligne en outre que «les chargements d’hydrocarbures ont repris graduellement dès le 9 décembre 2020. S’agissant du méthanier Lalla Fatma N’Soumer, cité dans la presse, celui-ci a chargé sa cargaison le 13 décembre, soit un retard de sept jours», a encore signalé la direction générale des hydrocarbures relevant du ministère.

Ce dernier insiste, par ailleurs, sur le fait que «ces perturbations de chargement des navires n’ont pas impacté la production en amont, et ce, grâce à la disponibilité des capacités de stockage au nord et au sud, ainsi que leur bonne gestion par Sonatrach». 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!