L’ASF se félicite du gel des avoirs des Bouteflika en Suisse | El Watan
toggle menu
mardi, 17 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan17092019


  • Pub Alliance Assurance



L’ASF se félicite du gel des avoirs des Bouteflika en Suisse

25 juin 2019 à 9 h 00 min

L’association Algériens sans frontières (ASF) s’est félicitée de l’annonce helvétique concernant le gel des avoirs de la famille Bouteflika en Suisse.

Créée officiellement le 7 juin 2019 et dont les membres activent depuis le début du hirak pour la restitution au peuple algérien de l’argent qui lui a été spolié par ses dirigeants corrompus, l’ASF se réjouit de la réponse favorable des autorités suisses à ses appels au blocage des comptes du clan Bouteflika. «Maître Lachemi Belhocine, en tant que président de l’ASF, avait lancé le 7 avril 2019 un appel auprès du Conseil fédéral suisse pour recouvrer les biens et les avoirs financiers pillés par les dirigeants algériens.

Le but principal de cet appel adressé aux autorités suisses étant d’empêcher que ces avoirs, qui se comptent en milliards de dollars, soient retirés des banques suisses et transférés vers des paradis fiscaux inaccessibles», indique le communique de l’ASF rendu public cette fin de semaine. Le même responsable de l’association, qui exerce en tant qu’avocat en Suisse, avait aussi demandé l’application de la loi sur les valeurs patrimoniales (LVP), introduite auprès du Parlement suisse le 4 avril dernier. «L’appel de Me Belhocine fut très vite entendu par le département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) suisse, qui a publié un écrit officiel le 15 avril 2019, en précisant que le DAFE suit le développement récent en Algérie avec attention…Puis le gouvernement suisse vient de geler, et à titre de précaution, les avoirs illégitimes et illicites du clan Bouteflika», note avec satisfaction l’ASF dans le même communiqué.

C’est le conseiller fédéral suisse, Cassis Ignazio, qui lors de session du Parlement suisse du 11 juin 2019 avait souligné que la Suisse soutenait l’Algérie dans son droit de manifester pacifiquement. «Et la stratégie de coopération suisse pour l’Afrique du Nord prévoit, entre autres, la possibilité de soutenir des projets en lien avec des processus démocratiques», précise l’ASF en notant également que la Suisse, et en matière de lutte contre les avoirs d’origine illicite, a développé un dispositif s’appuyant sur deux piliers principaux : la prévention et la répression.

L’ASF indique en outre que d’autres démarches similaires sont introduites dans d’autres pays, dont une auprès du Congrès américain. «En plus de la Suisse, des démarches auprès du Congrès américain ainsi que d’autres pays sont en cours», avertit l’ASF qui dit s’interdire toute appartenance politique.

A noter que l’ASF est une association de droit belge et composée de membres de la diaspora algérienne, dont des avocats, médecins, pharmaciens et universitaires résidant en Suisse, en Autriche, en Allemagne, en Belgique et aux Etats-Unis.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!