«La hausse des prix va provoquer une élévation du seuil de pauvreté» | El Watan
toggle menu
dimanche, 24 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Abdoune Benalloua. Economiste

«La hausse des prix va provoquer une élévation du seuil de pauvreté»

26 septembre 2021 à 11 h 00 min

Spécialiste des questions de pauvreté et auteur d’études sur le niveau de vie des ménages, M. Benalloua prévoit l’élévation du seuil de pauvreté et une aggravation du phénomène avec la hausse généralisée des prix. Ainsi, avec des niveaux de revenus restant inchangés depuis des années, les ménages qui sont au-dessus du seuil de pauvreté vont se retrouver en dessous.

– Avec la flambée des prix et l’érosion du pouvoir d’achat, quelle réponse face à cette situation en ces temps de crise financière ?

La loi de finances prévoyait une inflation de 4% et les chiffres dont nous disposons, et qui émanent de l’ONS, indiquent une inflation annuelle (juin 2020/juin 2021) de 5,4%. Nous n’avons pas encore les chiffres officiels pour ces derniers mois, mais il faudrait s’attendre à des chiffres plus importants. Le FMI prévoit un taux de 6% pour 2021.

Il faut d’abord souligner que ce phénomène inflationniste est général, car il est observé dans le monde entier. A titre d’exemple, l’inflation se situe à 3% en zone euro, un taux jamais enregistré depuis 10 ans.

Dans le cas de l’Algérie, cette situation a été prédite par plusieurs spécialistes car tous les ingrédients étaient réunis pour que l’on se retrouve dans cette situation inflationniste. Nous pouvons citer, par exemple, le recours à la planche à billets et plus récemment, à la dévaluation du dinar visant à augmenter les recettes fiscales pétrolières par effet de change dollar/dinar.

L’idée étant de pouvoir faire face aux dépenses de fonctionnement de l’Etat. Avec une telle approche, les entreprises faisant appel à des intrants importés sont pénalisées puisque les coûts de revient augmentent du fait de cette dévaluation et ainsi les prix des produits finaux ont augmenté.

Le deuxième facteur ayant contribué à cette inflation est l’augmentation des prix d’un ensemble de produits importés, comme par exemple les matériaux de construction, suite à la reprise économique après la Covid notamment en Chine. Ces augmentations ont contribué à l’envolée des prix dans le bâtiment et pour les biens manufacturés.

Lire la suite de l’entretien dans l’édition papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!