Impact du nouveau coronavirus sur l’économie russe : Un plan de relance de 65 milliards d’euros | El Watan
toggle menu
mardi, 22 septembre, 2020
  • thumbnail of elwatan07092020





Impact du nouveau coronavirus sur l’économie russe : Un plan de relance de 65 milliards d’euros

03 juin 2020 à 9 h 17 min

Le Premier ministre russe, Mikhaïl Michoustine, a présenté mardi un plan estimé à 5000 milliards de roubles (65 milliards d’euros) pour relancer l’économie, sévèrement affectée par l’épidémie du nouveau coronavirus.

Ce plan vise à «stabiliser la situation» d’ici la fin de l’année, pour arriver ensuite, «aux 3e-4e trimestres de 2021, à une croissance pérenne de l’économie», a-t-il dit lors d’une réunion en visioconférence avec le président, Vladimir Poutine, retransmise à la télévision. S’il est loin des montants débloqués dans l’Union européenne ou aux Etats-Unis, il n’en reste pas moins très important pour la Russie. M. Michoustine a indiqué que le plan de relance consistait en «près de 500 mesures concrètes», mais n’en a pas révélé le détail.

Il n’a pas non plus précisé comment en est organisé le financement, alors que jusqu’à présent la Russie s’est gardée de toucher à ses réserves : les quelque 130 milliards d’euros de son fonds souverain, constitué ces dernières années grâce à un cours du pétrole favorable. Si le gouvernement veut «assurer le rétablissement de l’emploi et des revenus» des Russes, M. Michoustine a aussi promis des «changements structurels à long terme» pour l’économie russe. Il s’agit là d’une des grandes ambitions de Vladimir Poutine, annoncée depuis des années.

Avant la crise du coronavirus (Covid-19), il avait confié d’ailleurs à son nouveau Premier ministre la tâche de mettre un coup d’accélérateur à ses «projets nationaux» visant à moderniser le pays. Ceux-ci avaient été annoncés début 2018, mais leur mise en œuvre a jusqu’ici été minimale, malgré un budget de 25 700 milliards de roubles (334 milliards d’euros). La Russie a annoncé ces dernières semaines nombre de mesures de soutien, comme des crédits d’impôts, des allocations familiales exceptionnelles et des aides à des secteurs entiers de l’économie comme l’aviation ou l’automobile. M. Poutine a relevé que la pandémie du nouveau coronavirus a «eu un impact sérieux sur tous les domaines de la vie : l’économie mondiale, le commerce international et même le développement technologique».



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!