Le ministre de l’industrie à propos des entreprises en difficulté : «Il n’y a plus d’aide financière directe, mais une ingénierie financière» | El Watan
toggle menu
mercredi, 26 janvier, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021



Le ministre de l’industrie à propos des entreprises en difficulté : «Il n’y a plus d’aide financière directe, mais une ingénierie financière»

14 octobre 2021 à 11 h 00 min

S’adressant aux responsables de l’EPE SPA Africaver lors de sa visite, mardi dernier, dans la wilaya de Jijel, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a affirmé que désormais «il n’y aura plus d’aide financière directe, mais une ingénierie financière».

Il a ajouté que c’est aux travailleurs d’avoir une portée stratégique, en recherchant un marché, mais aussi en préservant leur outil de production. Il ne manquera pas d’adresser un message «à toutes les entreprises et à tous les responsables des groupes ou unités pour ne compter que sur les capacités et les possibilités nationales et internes».

Parlant d’Africaver, il dira : «Nous sommes dans une entreprise qui était à l’arrêt et grâce aux efforts de ses travailleurs et la participation d’entreprises publiques, ils ont pu remettre en service le four après le départ des étrangers à cause de la pandémie du coronavirus.

Cette démarche entre dans le cadre de la reprise économique dont a parlé le Premier ministre.» Louant l’industrie qui détient une véritable intégration, le ministre a qualifié Africaver d’entreprise «prometteuse».

Il ne manquera pas de lier la remise en forme de cette entreprise à la volonté du gouvernement de relancer l’industrie de l’automobile dans le pays sur de nouvelles bases.

Suite de l’article dans l’édition papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!