Hemdani : «La faute au nombre élevé de minoteries» | El Watan
toggle menu
lundi, 30 novembre, 2020
  • thumbnail of elw_17102020




L’importation de blé tendre en quantités n’est pas due au mode de consommation

Hemdani : «La faute au nombre élevé de minoteries»

21 novembre 2020 à 10 h 50 min

«L’Algérie n’importe plus de semences céréalières, mais le problème reste le blé tendre qu’elle continue à importer en quantités importantes pour la production de la farine, alors que la production locale de blé dur assure 80% des besoins nationaux.»

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Hamid Hemdani, a soutenu jeudi que la raison des quantités importantes de blé tendre importé n’est pas le fait du mode de consommation nationale comme souvent expliqué.

«Cette situation n’est pas due au mode de consommation nationale de ce produit, mais plutôt au nombre élevé des minoteries qui dépasse actuellement les 400 unités», soutient le ministre lors de son passage sur les ondes de la Chaîne II.

Le même responsable souligne que le l’Algérie n’importe plus de semences céréalières, mais le problème reste le blé tendre qu’elle continue à importer en quantités importantes pour la production de la farine, alors que la production locale de blé dur assure 80% des besoins nationaux.

Hemdani assure qu’un dossier portant mise en place d’un dispositif de contrôle et de suivi de l’usage de la farine est en examen au niveau du ministère de l’Agriculture en collaboration avec celui du Commerce.

C’est d’ailleurs la raison qui a justifié le report de l’entrée en vigueur des deux décrets exécutifs fixant les prix à la production et aux différents stades de distribution des farines et du pain ainsi que des semoules de blé.

«Il s’agit du décret portant fixation des prix aux différents stades de la distribution des farines et du pain et du décret fixant les prix à la production et aux différents stades de a distribution des semoules de blé dur», indique-t-on.

Pour rappel, cette décision a été prise par «souci de garantir l’aboutissement du programme tracé par les autorités publiques, relatif à l’encadrement des opérations de production et de distribution des farines et de la semoule subventionnée», comme indiqué dans un communiqué du ministère du Commerce.

Notons que le total des importations algériennes de blé pour expédition de la campagne de commercialisation 2020/2021 a atteint 3,2 millions de tonnes.

Des estimations du département de l’Agriculture américain (USDA) s’attendent à environ 6,8 millions de tonnes de blé devant être importées par l’Algérie au cours de la campagne de commercialisation 2020/21. Le ministre de l’Agriculture a par ailleurs abordé les contours de la nouvelle politique du secteur dont il a la charge.

Il souligne que la stratégie repose sur «une feuille de route s’articulant principalement sur la sécurité alimentaire, le développement des filières stratégiques à l’exemple du blé tendre et les huiles qui constituent l’essentiel des importations en produits alimentaires, et enfin l’encouragement de l’investissement».

Afin de réduire la facture d’importation des huiles, le ministre a évoqué l’exemple de la culture du colza sur plus de 3000 hectares durant l’année en cours.

«Il ne s’agit pas d’une opération pilote, mais d’un programme lancé depuis juillet dernier qui touchera 16 wilayas du pays».

Au sujet de la lancinante question du foncier agricole, Hemdani a noté que le recensement du foncier à travers le territoire national se fait avec la collaboration de l’Agence spatiale algérienne (ASAL) qui a les outils géospatiaux afin d’identifier les parcelles agricoles potentiellement fertiles et celles qui sont proches des ressources hydriques.

En outre, la question de l’encouragement de l’investissement dans le secteur agricole est un défi qui nécessite, selon le même responsable, une «débureaucratisassions de l’acte économique».

L’exemple de l’Office de développement de l’agriculture saharienne, dit-il, facilitera, à titre d’exemple, le parcours des investisseurs dans cette région du pays en leur évitant à travers un guichet unique les lourdeurs administratives. 

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!