Industries publiques : Hausse de 1,6% des prix à la production au 2e trimestre 2020 | El Watan
toggle menu
mardi, 27 octobre, 2020
  • thumbnail of elwatan05102020





Industries publiques : Hausse de 1,6% des prix à la production au 2e trimestre 2020

30 septembre 2020 à 10 h 55 min

Les prix à la production du secteur industriel public, hors hydrocarbures, ont connu une hausse de 1,6% durant le deuxième trimestre 2020 par rapport au premier trimestre, a appris hier l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

En glissement annuel, les prix à la production industrielle ont augmenté de 3,2% durant la période avril-juin 2020, précise l’Office.

Cette variation haussière des prix de sortie d’usine, optique acheteur, a été tirée essentiellement par les secteurs des industries des énergies, des mines et carrières, et des industries agroalimentaires, selon les données de l’ONS.

La plus forte augmentation des prix à la production a été enregistrée par le secteur énergie, qui a affiché une hausse de 4,2% au deuxième trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent, indique la même source, selon laquelle, le relèvement du rythme de hausse, observé pour les industries des mines et carrières au premier trimestre 2020, s’est confirmé au deuxième trimestre avec un taux passant de +2,6% à +3,8%.

Les industries agroalimentaires ont affiché, quant à elles, une croissance de 2,6%. Cette tendance haussière a également touché, mais de moindre ampleur, les prix à la production des industries sidérurgiques métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE) avec une évolution de +0,9%.

Des variations modérées, voire des stagnations  définissent un grand nombre d’activités relevant de ce secteur.

Les hausses les plus importantes concernent la fabrication des biens intermédiaires métalliques, mécaniques et électriques et celle des biens d’équipement électrique avec un taux de +3,2%, a détaillé la publication de l’Office.

Par ailleurs, une variation de +0,8% a caractérisé le secteur des industries textiles, tirée par l’augmentation des prix des biens de consommation textile (+1%), alors que les industries chimiques ont connu une hausse de 0,3%.

Concernant les industries des bois, liège et papier, elles ont enregistré une augmentation de 0,2%, et ce, après une relative stagnation observée au trimestre précédent. Ce redressement, toutefois modéré, est dû à l’évolution des prix de la fabrication et transformation du papier (+0,4%).

D’autres secteurs industriels ont connu des stagnations des prix. Il s’agit respectivement des industries des matériaux de construction, des cuirs et chaussures ainsi que les industries diverses. Durant le deuxième trimestre 2020 et par rapport à la même période 2019, affirme l’Office à l’APS.

Ce denier a relevé que la majorité des secteurs ont connu des hausses, les plus importantes ont concerné les industries des cuirs et chaussures (10,5%), l’énergie (9,6%), les mines et carrières (8,1%) et les ISMMEE (4%).

D’autres secteurs ont également connu des hausses de prix à la fabrication, mais de moindre ampleur. Il s’agit, notamment, des industries textiles (2,7%), l’agro-alimentaire (2,5%), des industries du bois, liège et papier (0,8%) et des industries chimiques (0,3%).

Pour rappel, la croissance moyenne annuelle des prix à la production industrielle publique hors hydrocarbures, sur toute l’année 2019, avait atteint 2,8% par rapport à 2018.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!