Production d’hydrogène vert en Algérie : Eni et Sonatrach planchent sur un projet pilote | El Watan
toggle menu
vendredi, 03 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Production d’hydrogène vert en Algérie : Eni et Sonatrach planchent sur un projet pilote

11 juillet 2021 à 10 h 31 min

Le groupe Sonatrach a convenu avec son partenaire italien ENI d’accélérer leur collaboration dans le domaine technologique, notamment dans la filière hydrogène, «vers un objectif commun de réduction de l’empreinte carbone de leurs activités», selon un communiqué rendu public par le groupe italien sur son site internet.

Dans ce cadre, une rencontre s’est déroulée à Alger, il y a quelques jours, entre le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, et le manager général d’Eni – Natural Resources, Alessandro Puliti, «pour faire le point sur l’avancement des activités d’Eni dans le pays».

Sonatrach et Eni ont décidé, suite à leur réunion, d’«intensifier leur coopération dans le domaine technologique, en s’appuyant sur le protocole d’accord signé par les deux sociétés en mars dernier à Milan, avec un accent particulier sur la production d’hydrogène». Une feuille de route a ainsi été tracée, précise le groupe italien dans son communiqué, sans avancer de date précise quant au déroulement du projet.

Il s’agit pour les deux parties de procéder à «l’évaluation conjointe de la faisabilité technique et commerciale d’un projet pilote de production d’hydrogène à partir d’électricité produite à partir de sources renouvelables (solaire et éolien)».

De plus, précise la même source, «afin de préserver les ressources en eau du pays, l’utilisation de l’eau produite par les champs pétrolifères sera évaluée pour les procédés d’électrolyse nécessaires à la production d’hydrogène, convenablement traitée par des usines dédiées».

Les deux sociétés ont, en outre, «réitéré leur intention d’accélérer la coopération pour l’objectif commun de réduire l’empreinte carbone de leurs activités respectives. Les projets en cours visent à améliorer l’efficacité énergétique des procédés, l’électrification des stations d’épuration, la réduction des émissions fugitives de méthane et le développement parallèle de projets dédiés à de nouvelles solutions énergétiques zéro émission», annonce le groupe italien.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!