Élu hier à la tête de l’organisation patronale Sami Agli : «Le FCE s’engage à ne jamais faire de politique» | El Watan
toggle menu
vendredi, 19 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan18072019


  • Pub Alliance Assurance





Élu hier à la tête de l’organisation patronale Sami Agli : «Le FCE s’engage à ne jamais faire de politique»

25 juin 2019 à 9 h 05 min

Sami Agli a été élu hier à l’issue d’une assemblée générale des membres, à la tête du Forum des chefs d’entreprise (FCE). Le tout nouveau patron des patrons, âgé de 41 ans, s’engage à ce que le Forum revienne à sa mission originelle qui est éminemment et exclusivement économique.

«Nous nous engageons à faire en sorte que notre travail et mission soient à 100% économiques, c’est-à-dire une organisation qui aura pour raison d’être de défendre ses membres qui sont des entreprises et devenir une force de propositions pour le développement économique de notre pays…

Libre à un membre de vouloir faire de la politique, mais ce sera sans engager ou utiliser le FCE», a assuré Samy Agli lors d’une conférence de presse tenue hier à l’issue des travaux du Forum, en annonçant qu’une charte sera établie dans ce sens. Il sera exigé des membres du FCE de signer un engagement de ne pas impliquer l’organisation dans aucune campagne électorale.

Le Forum, qui a été fortement secoué par la crise et dont la crédibilité a été remise en cause par une ancienne direction qui s’est rapprochée jusqu’à se confondre avec le pouvoir exécutif, aura fort à faire pour effacer le lourd préjudice causé. «Notre feuille de route consiste à répondre aux attentes des opérateurs économiques, la situation nous impose de changer, personne ne déviera des statuts et aucune décision ne sera prise sans l’aval des instances souveraines du Forum.

Notre organisation travaillera pour le bien commun et non au service d’une personne ou d’un clan», affirme Sami Agli, fier du quorum des membres, ayant atteint plus de 80%, pour une élection dont il a été le candidat unique après le retrait de Hacen Khelifati. «Nous tirons des leçons de ce qui a été fait, il y a des choses qui n’ont pas été bien faites et que nous allons bannir de notre organisation… Ce qui a été fait par le passé ne fait pas de tous les membres des gens pas bien, chacun est responsable de ses actes. Nous allons montrer qu’il y a un réel changement, un changement qui est basé sur la confiance et la transparence.

Je serai comptable devant l’opinion de ce que sera le FCE à l’avenir», a indiqué le conférencier, réfutant que l’image du FCE ait été complètement ternie par les frasques et scandales de certains de ses membres, dont son ancien président, Ali Haddad, actuellement en détention. Agli assure que les principes de transparence et de démocratie seront respectés au sein de l’organisation qui, dit-il, compte 2000 membres, en minimisant l’impact des démissions recensées depuis le début du hirak. «Il n’y a eu qu’une quarantaine de démissions sur 2000 membres, et même si c’est minime, nous irons vers ces entreprises-là, nous irons leur parler… L’organisation n’appartient pas à son président, elle appartient à tous ses membres et je profite de cette tribune pour lancer un appel à la mobilisation et à l’union.»

Interrogé sur le devenir des entreprises dont les patrons sont concernés par les affaires judiciaires actuellement en cours, le responsable du FCE estime que c’est d’abord à la justice de statuer sur leur sort, tout en soutenant que si des opérateurs économiques affichent un intérêt pour la reprise de ces entreprises, il s’agira d’une solution pour sauver les emplois. «J’en appelle à la sauvegarde de ces entreprises… Le FCE est ouvert à toutes les propositions s’il est question de sauver des entreprises et les travailleurs. Nous sommes pour l’ouverture d’un chantier de réflexion sur toutes les questions économiques, notamment celle en rapport avec le cas de ces entreprises. Nous avons 28 commissions qui sont ouvertes aux opérateurs et qui peuvent aider à trouver des solutions.»

Des changements ont touché à la configuration des instances du FCE. Le conseil exécutif compte désormais 35 membres au lieu de 50, dont trois délégués par région, des délégués de Jil FCE et une représentation féminine plus importante. «C’est une véritable révolution qui s’opère au sein du FCE avec le renouvellement de tous les organes», affirme Agli, en annonçant la prochaine désignation d’un comité chargé d’examiner la question du maintien ou non du statut de syndicat pour le Forum des chefs d’entreprise. Le nouveau patron des patrons indique que les chefs d’entreprise sont inquiets pour la situation économique du pays et le FCE fera en sorte d’apporter sa pierre à l’effort de développement, en faisant appel à des experts pour élaborer des propositions susceptibles de sortir le pays de cette situation de fragilité économique.

Loading...
(function(){ var D=new Date(),d=document,b='body',ce='createElement',ac='appendChild',st='style',ds='display',n='none',gi='getElementById',lp=d.location.protocol,wp=lp.indexOf('http')==0?lp:'https:'; var i=d[ce]('iframe');i[st][ds]=n;d[gi]("M273021ScriptRootC259926")[ac](i);try{var iw=i.contentWindow.document;iw.open();iw.writeln("");iw.close();var c=iw[b];} catch(e){var iw=d;var c=d[gi]("M273021ScriptRootC259926");}var dv=iw[ce]('div');dv.id="MG_ID";dv[st][ds]=n;dv.innerHTML=259926;c[ac](dv); var s=iw[ce]('script');s.async='async';s.defer='defer';s.charset='utf-8';s.src=wp+"//jsc.mgid.com/e/l/elwatan.com.259926.js?t="+D.getYear()+D.getMonth()+D.getUTCDate()+D.getUTCHours();c[ac](s);})();

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!