Coronavirus : Les recettes fiscales de l’Etat en baisse | El Watan
toggle menu
samedi, 30 mai, 2020
  • thumbnail of elwatan30052020




Coronavirus : Les recettes fiscales de l’Etat en baisse

21 mai 2020 à 9 h 00 min

Les revenus fiscaux de l’Etat connaissent une diminution «assez conséquente» en raison de la pandémie de coronavirus et ses conséquences économiques, a indiqué hier la directrice générale des Impôts, Amel Abdellatif. «L’impact de la crise sanitaire sur les revenus fiscaux de l’Etat est au même titre que l’impact ressenti par l’entreprise. Il y a une diminution assez conséquente de la recette fiscale, raison pour laquelle la décision de réduire le budget de fonctionnement de l’Etat a été prise», a expliqué Mme Abdellatif.

Elle s’exprimait lors de la première édition de «L’invité du Forum des chefs d’entreprise (FCE)», organisée par visioconférence et dédiée aux mesures fiscales prises contre les conséquences de la Covid-19, ainsi que les mesures de soutien du système fiscal algérien au profit des entreprises.

Mme Abdellatif a souligné que les mesures prises dans le cadre du plan de lutte contre les conséquences économiques de la Covid-19, à l’image du report des déclarations ou des paiements des impôts en faveur des entreprises, ont contribué à cette baisse des revenus fiscaux. La responsable a également ajouté que la réduction du budget de fonctionnement de l’Etat «permet une économie de dépenses qui pourrait soutenir les entreprises et leur permettre de trouver des solutions pérennes pour envisager la relance de l’activité économique».

S’agissant des mesures prises pour lutter contre les conséquences économiques de la Covid-19, la directrice générale a rappelé que les pouvoirs publics ont réagi depuis le début de la crise sanitaire par le biais des différentes administrations, y compris la DGI, à travers plusieurs mesures pour accompagner les entreprises, ainsi que les citoyens.

Parmi les mesures fiscales, Mme Abdellatif a notamment cité le report des échéances de paiement, celui des déclarations mensuelles ou annuelles, la prorogation des délais de dépôt des bilans, la proposition de mesures de soutien, la prolongation de la période d’acquittement de vignette automobile, etc. Mieux encore, la responsable a assuré que les entreprises en difficulté financière, en raison de la crise du coronavirus, peuvent demander un échéancier de paiement ou bénéficier du dispositif de rééchelonnement des dettes fiscales, donc elles bénéficieront d’un calendrier de paiement de 36 mois avec une remise gracieuse des pénalités.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!