Cinq premiers mois de l’année 2019 : Une hausse de 2,4% des prix à la consommation | El Watan
toggle menu
samedi, 21 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan21092019





Cinq premiers mois de l’année 2019 : Une hausse de 2,4% des prix à la consommation

26 juin 2019 à 9 h 05 min

Durant les cinq premiers mois de l’année en cours, les prix à la consommation ont marqué une hausse de 2,4%, a révélé l’Office national des statistiques hier. La hausse en question a concerné toutes les catégories de produits, a indiqué la même source, à l’exception des produits agricoles frais dont les prix ont reculé de 0,3%. L’ONS précise que les prix des biens alimentaires ont affiché une hausse de 1,02% causée par la catégorie viande de bœuf (+14,3%), légumes frais (+4,2%) et viande de mouton (+2,8%).

Le prix de la viande de poulet a par contre enregistré une baisse de -12,4%, ainsi que celui des œufs avec -10,3%, le prix du poisson frais (-9,50%) et de la pomme de terre avec près de 7%. Durant les cinq premiers mois de l’année, les prix de produits alimentaires industriels (agroalimentaires) ont augmenté de 2,3%, de même que les produits manufacturés, dont les prix sont en hausse de +3,9% et les services de +2,7%.

Dans son évaluation de la moyenne annuelle de l’inflation, c’est-à-dire allant de juin 2018 à mai 2019, l’Office national des statistiques établit un taux d’inflation de 3,6%. Dans son calcul de la variation mensuelle des prix à la consommation, l’ONS constate une hausse de 1% en mai dernier par rapport au mois d’avril. Cette valeur représente l’indice brut des prix à la consommation durant le mois de mai 2019. Par catégorie de produits, les prix ont augmenté de 1,1% pour les denrées alimentaires au mois dernier, essentiellement à cause d’une hausse de 2,4% des prix des produits agricoles frais, justifie l’ONS. «Cette variation mensuelle des prix des produits agricoles frais s’explique, essentiellement, par une hausse des prix des fruits frais (+13,5%), de la pomme de terre (+22,4%) et de la viande de bœuf (+0,4%)», rapport l’APS.

Des baisses de prix minimes ont par contre été enregistrées pour la catégorie viande de poulet (-3%), les poissons frais (-4,2%) et les œufs (-0,9%). L’ONS souligne en outre une baisse très légère de -0,2% dans les prix des produits alimentaires industriels au mois de mai dernier par rapport au mois précédent.
Une hausse, légère aussi, est par ailleurs notifiée pour les produits manufacturés à hauteur de +0,2%, contre une augmentation de +2,3% pour les services. Dans le groupe biens et services, l’augmentation des prix est importante pour le groupe éducation, culture et loisirs avec +8,9%, et la catégorie habillement et chaussures marque une hausse de 1,1%.
R. E.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!