toggle menu
samedi, 18 août, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018
  • Alliance Assurances

Carburants : Recul de la consommation au premier semestre 2018

08 août 2018 à 21 h 53 min

L’utilisation du GPL a augmenté de 185 000 tonnes au premier semestre 2017 à 260 000 tonnes au cours des six premiers mois de cette année, selon Rachid Nadil.

La consommation des carburants a diminué en Algérie au cours des six premiers mois de 2018, une tendance qui a favorisé le recours accru au GPL (gaz de pétrole liquéfié), a déclaré le PDG de Société nationale de distribution des produits pétroliers (Naftal), Rachid Nadil, lors de son passage à la chaîne de télévision Dzair TV.

Ce responsable a expliqué que la baisse de la consommation est due à la hausse des prix des carburants prévue dans la loi de finances 2018. Dans le détail, la consommation de l’essence normal a reculé de 2% de janvier à juin 2018, par rapport à la même période en 2017, tandis que la consommation d’essence sans plomb a diminué de 1% au cours de la même période, selon les chiffres fournis par le PDG de Naftal.

La consommation de l’essence super, qui est le plus cher sur le marché, a baissé de 13% au premier semestre 2018 par rapport à la même période en 2017. Le recul de la consommation des carburants a entraîné une utilisation accrue du GPL, dont la consommation a augmenté de 40% au premier semestre de l’année, a précisé le premier responsable de Naftal. L’utilisation du GPL a augmenté de 185 000 tonnes au premier semestre 2017 à 260 000 tonnes au cours des six premiers mois de cette année, selon Rachid Nadil.

L’augmentation de la consommation de GPL est également due au programme de soutien gouvernemental pour l’installation du système GPL. Pas moins de 500 000 véhicules doivent être convertis à l’horizon 2021, permettant un gain de consommation de l’essence de 1,82 million de tonnes sur la période 2018-2021.

Par conséquent, l’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de la consommation d’énergie (Aprue) et Naftal créeront 270 000 réservoirs et 720 nouvelles stations pour la vente de GPL.

Le nombre de véhicules convertis au GPL a été de seulement 60 000 unités en 2017 contre 43 000 en 2016. Le coût de conversion d’un véhicule oscille entre 60 000 et 70 000 dinars, sachant que le délai d’amortissement de la conversion est estimé à 13 mois au maximum. Avec 20 000 véhicules/an, Naftal détient la plus grande capacité de conversion, soit 17% de la capacité nationale, suivie de la Sarl Ghazal avec 15 000 véhicules/an, soit 13% de la capacité nationale.

Le nombre de centres de conversion est actuellement de 150, composés de 45 centres appartenant à Naftal et 105 à des opérateurs privés. Le programme de conversion a coûté à l’Etat une enveloppe de 3,5 milliards de dinars, selon l’Aprue.

En septembre dernier, la secrétaire générale du ministère de l’Energie, Fatma Zohra Cherfi, avait indiqué que la consommation du GPL demeurait très en deçà des objectifs fixés par l’Etat qui vise également à réduire substantiellement l’importation des carburants routiers. L’Algérie, qui consomme actuellement près de 15 millions de tonnes de carburants routiers, importe 3 millions de tonnes de gasoil et d’essence annuellement.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!