Automobile : Sept concessionnaires et trois fabricants agréés provisoirement | El Watan
toggle menu
dimanche, 11 avril, 2021
  • thumbnail of elwatan06042021





Automobile : Sept concessionnaires et trois fabricants agréés provisoirement

03 février 2021 à 10 h 40 min

L’opinion publique est toujours dans l’attente d’avoir plus d’information sur non seulement les noms des concessionnaires et opérateurs agréés, mais aussi les prévisions sur les dates des premières importations.

Gardant toujours secrets les noms des quatre entreprises qui ont obtenu les premières licences provisoires pour les importations de véhicules neufs, le ministère de l’Industrie a accordé trois autres licences aux concessionnaires locaux ainsi que deux nouveaux dossiers pour l’industrie.

C’est toujours le comité technique interministériel chargé de l’examen des demandes des opérateurs économiques désirant exercer en tant que concessionnaires automobiles qui a donné dimanche dernier «son aval pour l’octroi de trois nouvelles licences provisoires, portant à sept le nombre de licences octroyées à ce jour», a indiqué lundi un communiqué du ministère de l’Industrie.

En outre, des 10 dossiers précédemment examinés lors de l’octroi des premiers agréments, le comité en a étudié 17 autres pour l’octroi de ces trois licences provisoires, a précise la même source. Par ailleurs, le comité a également «saisi trois concessionnaires automobiles concernant la levée des réserves émises lors de l’examen de leurs dossiers».

Toutefois, le comité a rejeté «11 dossiers ne remplissant pas les conditions prévues par le cahier des charges régissant cette activité», avec la possibilité pour leurs auteurs de déposer un recours auprès de la commission de recours compétente, et ce, dans les délais légaux.

«Les licences provisoires permettront aux opérateurs bénéficiaires d’engager immédiatement les procédures d’obtention d’agréments définitifs et d’entamer l’importation effective, conformément au décret exécutif 20-227 fixant les conditions et modalités d’exercice de l’activité de concessionnaire automobile», précise le communiqué.

L’opération de traitement des dossiers «se poursuit jusqu’à examen de tous les dossiers, au nombre de 96, déposés au niveau du ministère de l’Industrie, sur un total de 227 préinscriptions sur la plateforme numérique consacrée à cet effet», ajoute-t-on de même source, qui précise que cette plateforme «reste ouverte pour recevoir d’autres dossiers».

Le comité technique chargé de l’examen des dossiers relatifs à l’exercice de l’activité de l’industrie automobile a tranché deux nouveaux dossiers, portant le nombre global à trois dossiers sur un total de 18 déposés au niveau du ministère, soulignant que ces dossiers concernent la fabrication de véhicules touristiques et utilitaires.

Cependant, l’opinion publique est toujours dans l’attente d’avoir plus d’information sur non seulement les noms des concessionnaires et opérateurs agréés, mais aussi les prévisions sur les dates des premières importations afin de lever un peu la pression sur le marché, qui est resté durant une année sans approvisionnement en véhicules neufs.

Selon le cahier des charges, un comité doit superviser d’abord la conformité des installations des opérateurs agréés, avant d’attribuer l’aval final qui permettra aux opérateurs d’entamer la phase des importations. De ce fait, il est peu probable que les premières importations arrivent avant le début du second semestre de cette année.

Pour rappel, le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali, qui a plafonné les importations des véhicules à 2 milliards de dollars, a attiré les foudres de certains parlementaires, qui voient dans cette mesure un anéantissement des réserves de change et préfèrent l’importation des véhicules de moins de trois ans.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!