Ali Harbi. Economiste : «Lever les subventions progressivement sur 2 à 10 ans pour éviter l’effet de choc» | El Watan
toggle menu
dimanche, 28 novembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Ali Harbi. Economiste : «Lever les subventions progressivement sur 2 à 10 ans pour éviter l’effet de choc»

17 octobre 2021 à 10 h 35 min

Pour l’économiste Ali Harbi, la transition d’un système de subvention généralisée vers un système ciblé de compensation par des aides financières directes devrait être un moyen d’amener de nombreuses personnes actuellement dans l’informel vers l’intégration dans le formel.

-Le projet de loi de finances 2022 prévoit une compensation monétaire aux familles nécessiteuses dans le cadre de la révision du système des subventions. Quelle faisabilité pour une telle mesure ?

Il faut d’abord souligner que c’est une bonne orientation de sortir du système de subvention généralisée d’un certain nombre de produits, car d’un côté, c’est une démarche non soutenable pour le budget de l’Etat et qui donne une fausse idée de richesse infinie et de disponibilité de ressources financières à durée indéterminée, tandis que de l’autre, on a bien vu que ce système ne profitait pas seulement aux couches nécessiteuses, mais aussi à toute une faune de spéculateurs qui visent à détourner les produits à d’autres usages ou se constituent  comme des lobbies économiques pour s’accaparer des montants de subventions eux-mêmes, notamment à l’importation ou en préfabriquant des pénuries et des barrières d’accès aux produits. C’est une mesure faisable, à condition de la préparer sérieusement et de ne pas se précipiter dans des dispositions mal étudiées. Il y a lieu notamment d’examiner les aspects suivants :

 

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!