Accord Opep-non Opep : Une conformité globale de 159% en juillet | El Watan
toggle menu
lundi, 26 septembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Accord Opep-non Opep : Une conformité globale de 159% en juillet

28 août 2019 à 9 h 29 min

La conformité globale aux accords d’ajustement volontaire de la production pétrolière entre l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires non Opep a été de 159% en juillet dernier, a indiqué hier l’Opep dans un communiqué publié sur son site web, et repris par l’APS.

«La conformité globale de 159% en juillet 2019 était supérieure de 22 points de pourcentage à celle de juin 2019 et la conformité moyenne de 134% depuis janvier 2019 était la plus élevée à ce jour en 2019», a précisé le comité ministériel conjoint de suivi de l’accord Opep-non Opep (JMMC) suite à l’examen du rapport mensuel préparé par son comité technique conjoint (JTC) et les développements récents sur le marché mondial du pétrole, ainsi que les perspectives à court terme pour 2019 et 2020.

Ce niveau élevé de conformité globale a «compensé l’incertitude» du marché en raison des «inquiétudes» liées à la croissance économique en cours, note le JMMC, qui a réitéré la valeur critique de son engagement à maintenir la stabilité du marché en période d’incertitude. A cette occasion, le JMMC a souligné «l’importance croissante» de la déclaration de coopération pour la stabilité du marché pétrolier, qui, conjuguée à une demande de pétrole en bonne santé, a stoppé la croissance des stocks mondiaux de pétrole et devrait entraîner des prélèvements importants au second semestre. Le JMMC a également noté qu’«à l’avenir, les prévisions des principaux prévisionnistes relatives aux fondamentaux du marché pétrolier resteraient robustes en 2019 et 2020».
Ce comité a exhorté tous les pays participant à la Déclaration de coopération à poursuivre leurs efforts pour se conformer pleinement et en temps voulu aux ajustements volontaires de la production sur la base des décisions de la 176e réunion de la conférence de l’OPEP, tenue le 1er juillet dernier, et de la 6e réunion ministérielle OPEP et non OPEP, le 2 juillet 2019. L’Organisation et ses partenaires, à leur tête la Russie, avaient reconduit leur accord de limitation de production lors de la sixième réunion ministérielle des pays Opep et non Opep tenue en juillet dernier à Vienne.

Cet accord a été prolongé pour une durée de 9 mois à partir du 1er juillet. En décembre 2018, l’Opep avait convenu, avec dix pays producteurs non Opep, d’une baisse conjointe de leur production de 1,2 million de barils, avec une réduction de 800 000 barils/jour par l’Opep et de 400 000 barils/jour par ces pays producteurs non Opep. Pour rappel, le JMMC a été créé à la suite de la 171e Conférence ministérielle de l’Opep du 30 novembre 2016 et de la Déclaration de coopération de la réunion ministérielle mixte Opep-pays non membres de l’Opep tenue le 10 décembre 2016. Ce comité est chargé de veiller à ce que ces objectifs soient réalisés grâce à la mise en œuvre des ajustements volontaires de la production du pétrole des pays Opep et non Opep.
Co-présidé par le royaume d’Arabie Saoudite et la Russie, le JMMC est composé également de l’Algérie, Emirats arabes unis, Irak, Kazakhstan, Koweït, Nigeria et Venezuela. La 16e réunion du JMMC devrait avoir lieu en septembre 2019 à Abu Dhabi (Emirats arabes unis).


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!