Une nouvelle nécropole exhumée à Aqua Tibilitana | El Watan
toggle menu
lundi, 29 novembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021





DÉCOUVERTE ARCHÉOLOGIQUE À HAMMAM DEBAGH (GUELMA)

Une nouvelle nécropole exhumée à Aqua Tibilitana

26 octobre 2021 à 10 h 16 min

Depuis quelques jours, différents types de tombes de l’époque romaine font l’objet d’un sondage et d’une fouille de sauvetage à Hammam Debagh, commune située à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Guelma, par une équipe de cinq chercheurs archéologues.

Il s’agit de Ryma Dalichaouche, Nacera Benalle, docteur en archéologie spécialisée dans le funéraire, Nabil Amokrane spécialisé en céramologie, Zakaria Khelif et enfin le Dr Adel Ouafia, chef de la division de l’archéologie et maître de recherche au Centre national de recherches en archéologie (CNRA) d’Alger. Cette mission de 15 jours est diligentée sur un site devant accueillir un centre de repos pour les éléments de la Protection civile, en plein centre de la zone touristique de Hammam Debagh. Les archéologues avaient déjà exhumé plusieurs types de tombes et mis en relief les squelettes des défunts, avons-nous constaté sur place. «Nous avons découvert une nouvelle nécropole de l’antique Aqua Tibilitana.

Il s’agit en premier lieu de 4 types de tombes, à savoir sous tuiles, sous jarre, sous dalles, pleine terre d’époque tardive romaine soit entre les IVe et Ve siècles de notre ère. Cette datation est confortée par la découverte de pièces de monnaie à l’effigie de l’empereur Flavius Honorius (384-423), empereur d’Occident (395-423) », a déclaré à El Watan le Dr Adel Ouafia, cheffe de mission. «C’est la deuxième nécropole romaine découverte à Hammam Debagh après celle située plus au nord de la ville, plus ancienne, à proximité de l’ex-gare ferroviaire. Ce que je peux vous dire, nos premiers sondages indiquent que les différents types de tombes sont condensés sur deux niveaux.

Un premier niveau à 0,60 mètre et le second à 1m30», explique l’experte. Et de préciser : «Un 5e type de tombes en amont du site sur un rocher a été découvert creusé à même le roc. Ces tombes n’ont jamais été fouillées. Nous les avons géolocalisées. Il faut savoir qu’Aqua Tibilitana est une nécropole très vaste qui s’étant jusqu’à l’oued. Cette région faisait partie d’un circuit religieux et cultuel attesté par 86 inscriptions latines et vantives (vandales) découvertes sur la paroi de la grotte de Ghar El Djemaa à Taya, commune de Bouhamdane.

Ce pèlerinage était composé de personnalités de haut rang en provenance de Thibilis (Sellaoua Announa) et Dothense (ville citée dans les inscriptions, mais jamais découverte), qui faisaient une halte pour se purifier à Aqua Tibilitana pour ensuite continuer leur pèlerinage vers la grotte de Taya pour prier les divinités locales de Baccax pour la fête des céréales et Robagalia (fécondité) pour lesquelles ils offraient des chiennes égorgées. Quoi qu’il en soit, la ville antique d’Aqua Tibilitana (ex-Hammam Meskhoutine) aujourd’hui Hammam Debagh n’a pas fini de livrer ses secrets. Une richesse inestimable gît sous terre et ne demande qu’à être ajoutée au musée antique de la ville de Guelma.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!