«Une charge contre les intellectuels» | El Watan
toggle menu
lundi, 09 décembre, 2019
  • thumbnail of 20191209


  • Massage Tunisie


«Une charge contre les intellectuels»

24 novembre 2019 à 9 h 15 min

L’historien Benjamin Stora a réagi à cette calomnieuse campagne de dénigrement en faisant cette déclaration :

«Le numéro hors-série d’octobre 2019 de Valeurs actuelles sur ‘‘l’Algérie française’’ a consacré plusieurs pages à mon parcours sous le titre ‘‘Un historien officiel’’. Cet article ne cite aucun titre de mes livres et ne fait jamais référence (y compris pour les critiquer) aux thèmes de mes travaux, comme l’histoire des juifs d’Algérie, l’histoire de Messali Hadj ou de Ferhat Abbas, ou encore l’histoire de François Mitterrand et des guillotinés à partir d’archives inédites, etc, etc.)…

Mais il s’attarde sur d’autres aspects. C’est le portrait d’un homme avide d’ambition et d’honneurs qui est ici dressé, hantant les couloirs du pouvoir, à la recherche de récompenses. C’est une description s’inscrivant dans la tradition classique antisémite des «juifs de cour» que l’on pouvait lire dans la presse d’extrême-droite au moment de l’Affaire Dreyfus, par exemple à propos de Bernard Lazare. C’est une attaque fondée sur une description de mon physique.

Ma prise de poids, notion qui revient à trois reprises dans l’article, s’explique non par les épreuves traversées dans ma vie (la perte de ma fille victime d’un cancer, mes crises cardiaques, ou les violentes agressions polémiques dans les années 1990), mais par ma progression dans les couloirs du pouvoir. Cette obsession sur mon poids suggère l’expression d’un enrichissement, qui peut également se lire dans la presse antisémite, appliquée par exemple à Léon Blum.

C’est une charge contre les intellectuels qui travaillent dans un cadre universitaire, donc qui fabriquent un ‘‘Système’’, et des histoires officielles. Là encore, la haine des intellectuels d’origine juive est une vieille recette, déjà appliquée à des hommes comme Jacques Attali (cité dans l’article).
A travers cet article d’un journaliste, ancien rédacteur en chef de Minute, on peut donc s’interroger sur la véritable nature de ce journal.»

Benjamin Stora


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!