toggle menu
mardi, 23 octobre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Tizi Ouzou : Lancement d’une agora des arts à Maâtkas

11 octobre 2018 à 1 h 56 min

Dans la Grèce antique, l’agora  désignait le lieu de rassemblement social, politique et mercantile de la cité. A Maâtkas, au sud de Tizi Ouzou, un groupe de jeunes ambitionne de «réinventer» cet espace de discussion mais sous une forme exclusivement artistique.

Une sorte de Café littéraire où il sera question de cinéma, de poésie, de théâtre, de peinture et de musique. Le coup d’envoi de cette rencontre culturelle a été donné samedi dernier au niveau de la maison de jeunes du chef-lieu de la daïra de Maâtkas.

Premier invité : Hacène Metref, directeur et fondateur du festival Raconte-Arts. Thème de la conférence : L’action culturelle et artistique au service du développement. Sofiane Dahmoune (34 ans), ancien comédien et l’un des initiateurs de l’agora des arts, nous dira à propos de cette initiative citoyenne : «Ce sera une rencontre exclusivement culturelle pour éviter les foudres de la censure.

Elle a été pensée par un groupe d’artistes de notre localité, en collaboration avec les responsables de la maison de jeunes». L’objectif assigné à ce nouveau rendez-vous des amoureux des arts est de redynamiser l’action culturelle dans cette commune.

«Nous voulons aussi relancer les activités culturelles au sein de la maison de jeunes, où des ateliers de poésie, de cinéma et de théâtre sont prévus. Cela permettra certainement de détecter les jeunes talents et leur accompagnement pour vulgariser l’activité artistique à Maâtkas.

Nous avons contacté la majorité des artistes de la région afin qu’ils nous accompagnent dans notre projet.

Nous comptons toucher tous les arts à travers cette rencontre. Nous n’avons pas de partenaires pour le moment, à part la maison de jeunes qui nous a aidés pour le lancement de l’agora des arts de Maâtkas, première initiative du genre à travers la wilaya», explique M. Dahmoune.

Région très active culturellement, Tizi Ouzou compte au moins cinq Cafés littéraires, animés périodiquement par des associations et un groupe d’ intellectuels dans la ville des Genêts, à Bouzeguène, Ouacifs, Boudjima et Tifrit n’Ath Oumalek (Idjeur).

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou organise pour sa part des rencontres littéraires mensuelles et bientôt un club de lecture, nous a annoncé, dimanche dernier, la responsable du secteur, Nabila Goumeziane.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!