The Beatles: Get Back. Documentaire de Peter Jackson : Retour des quatre garçons de Liverpool | El Watan
toggle menu
vendredi, 03 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021





The Beatles: Get Back. Documentaire de Peter Jackson : Retour des quatre garçons de Liverpool

24 novembre 2021 à 10 h 00 min

Malgré les tensions et la séparation qui s’annonçait, les Beatles ont su créer et s’amuser jusqu’à la fin : avec sa nouvelle série documentaire, Peter Jackson dissipe des mythes tenaces sur les quatre de Liverpool et offre un regard positif sur leurs derniers moments d’intimité.

The Beatles : Get Back suit John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr en janvier 1969, en pleine préparation de leur premier concert depuis plus de deux ans.

Les Beatles se lancent pour l’occasion dans l’écriture et l’enregistrement de 14 nouvelles chansons. Mais ils n’ont que trois semaines pour y parvenir, délai qui paraît impossible à tenir. Ces moments intenses et difficiles avaient été immortalisés à l’époque par le réalisateur britannique Michael Lindsay-Hogg. Les images ont donné lieu au film Let It Be en 1970, année où les Beatles avaient officialisé leur séparation. Ce documentaire insistait sur les tensions entre les quatre artistes, leurs disputes et désaccords créatifs, marquant durablement l’esprit des fans.

Lui-même admirateur des Beatles, le réalisateur oscarisé Peter Jackson (la trilogie du Seigneur des Anneaux) a voulu aller au-delà de cette vision négative d’un groupe déjà moribond et miné par la rancoeur. «On a toujours donné le meilleur de nous-mêmes en étant dos au mur, et on continuera», lance ainsi Paul McCartney dans The Beatles: Get back, qui sera diffusé à partir du 25 novembre sur la plateforme Disney. La trilogie montre aussi pour la première fois dans son intégralité le concert de 40 minutes donné par les Beatles sur le toit de l’immeuble de leur société à Savile Row, au cœur de Londres.

La dernière performance en public du groupe. Pour dénicher ces perles qui raviront les passionnés, Peter Jackson a plongé dans soixante heures d’archives vidéo restées sous clé pendant tout ce temps et signe une série documentaire mettant l’accent sur la complicité et la joie de vivre des Beatles. «Il y a toujours eu cette idée fausse que mon père était responsable de la séparation des Beatles mais ce n’était pas le cas et on le voit clairement dans ces images», déclare Stella McCartney, la fille de Paul. «Vous le voyez désespérément essayer de faire en sorte que ça marche, que cette fraternité reste intacte», ajoute la créatrice de mode, rencontrée à Los Angeles par l’AFP, soulignant à quel point Paul McCartney «a eu le coeur brisé» après cette séparation.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!