Record d’affluence pour l’ivre passion | El Watan
toggle menu
dimanche, 27 novembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Echanges de livres au Jardin d’Essai du Hamma, à Alger

Record d’affluence pour l’ivre passion

13 août 2018 à 4 h 02 min

Louable initiative que celle de «Book Exchange 3», organisée samedi dernier, au Jardin d’Essai du Hamma, par le dynamique Moustefa Islem Zouaghi. Ce dernier, étudiant en quatrième année de génie minier à l’Ecole nationale polytechnique d’Alger, a reconduit la troisième édition du projet d’échanges de livres.

Ce partage de la lecture a été très bien accueilli par la communauté des jeunes lycées, les étudiants, ainsi que les bambins. Le principe est des plus simples : prendre un livre sur une table et l’échanger contre un autre. Ce troc a fait de nombreux adeptes. En effet, c’est au niveau du mythique arbre de Tarzan, recouvert de ses longues lianes et de ses feuillages, que sont dressées des tables, sur lesquelles sont posés des livres, toutes disciplines confondues.

Les livres sont proposés en langues française et anglaise. Un petit tour permet de constater que la plupart des livres exposés sont relativement anciens. Certains classiques de littérature française sont marqués par l’usure du temps. Preuve en est avec le titre A la recherche du temps perdu, de Marcel Proust, ou encore le premier volume du Théâtre de Goethe.

D’autres livres d’histoire, de littérature et de philosophie en langue arabe sont pris très vite par des mains inconnues. Une fois le choix fait sur un livre donné, le futur acquéreur reçoit un bon avec le nombre de livres partagés et peut ainsi choisir de prendre ce même nombre de livres parmi ceux déjà partagés.

Une mère de famille est venue, non pas pour échanger des livres, mais pour donner une pile d’anciens livres de ses enfants. Salima est une étudiante en deuxième année de licence de français. Elle est venue faire un troc de ses anciens livres en prévision de la prochaine année universitaire.

«Je préfère acquérir ici d’anciens classiques que de les acheter en librairie. J’aime bien ce principe de troc qui me revient à zéro dinar», confie-t-elle. Les plus petits ne sont pas en reste, puisqu’un espace leur est réservé avec des titres de contes et de fables.

En marge de ces échanges de livres, la journée s’est soldée par d’autres activités ludiques intéressantes, dont, entre autres, un atelier de «Bookmarks», un quizz littéraire, le «Blind date» et une chasse au trésor. Cette manifestation livresque a vu, aussi, la participation de deux booktubeurs, d’écrivains et d’éditeurs. Une des gérantes de la toute nouvelle maison d’édition Dromelin Store indique que leur participation à cet événement permet de faire connaître leur site web et de se frotter au public. «Notre devise, dit-elle, est d’encourager les gens à lire».

Cette troisième édition de «Book exhange» peut se targuer d’avoir été à la hauteur des attentes du public. L’organisateur, Moustafa Islem Zouaghi, estime que cette manifestation est désormais connue de par le public. «Les intéressés attendent ce rendez-vous avec impatience. Je pourrais étaler cet événement sur une semaine culturelle et pourquoi ne pas organiser un book exchange national. Mais à une seule condition, trouver des sponsors».


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!