Programme de challenges Mina Tales à Constantine : Publication d’un livre d’histoires écrites par des enfants | El Watan
toggle menu
dimanche, 09 mai, 2021
  • thumbnail of elwatan06052021



Programme de challenges Mina Tales à Constantine : Publication d’un livre d’histoires écrites par des enfants

20 mars 2021 à 10 h 10 min

«Les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules, et c’est fatigant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications.»
Antoine de Saint Exupéry – Le Petit Prince

Quoi de plus beau que d’offrir, au grand bonheur des enfants, ce plaisir d’écrire et d’être lus par des adultes qui apprécieront le talent de plumes en herbe, et pourquoi pas, ne pas s’en inspirer, car comme le disait Antoine de Saint Exupéry : «Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants, mais peu d’entre elles s’en souviennent».

Cette belle expérience vient d’être tentée avec succès par Amina Kemmouche, docteur en chimie de l’université de Constantine, passionnée de lecture et d’écriture et initiatrice du programme de challenges Mina Tales destiné à écouter les enfants et explorer leur monde. «Après les multiples défis lancés dans le cadre du programme de challenges Mina Tales pour développer les capacités de lecture, d’écriture et d’expression des idées chez les enfants, nous avons relevé un grand intérêt chez eux et un engouement de leur part, ce qui nous a poussés à œuvrer pour relever encore la barre afin de découvrir leurs talents et montrer qu’ils sont capables de produire eux-mêmes le contenu, c’est ainsi qu’est né le défi d’écrire une histoire avec leur propre style accompagnée d’une illustration», a révélé à El Watan Amina Kemmouche.

Cette dernière ne manquera pas de rappeler que l’idée du «Défi de l’écriture» a été celle du petit Amdjad âgé de 10 ans. Ce «projet d’écriture» a été lancé pour des participants âgés entre 7 et 14 ans, alors que pour les plus jeunes, âgés entre 4 et 6 ans, il leur a été demandé de s’exprimer sur leur histoire préférée par un dessin accompagné d’un court commentaire.

Il faut dire que l’idée a vraiment donné des ailes à des gamins bien inspirés, qui se sont mis avec un grand engouement à leurs plumes pour inventer des histoires, des personnages, des situations, mais surtout des fins heureuses pour leurs héros. «Nous avons reçu au mois de novembre dernier 23 écrits que nous avons transmis à un jury composé d’enseignants de langue arabe, d’anglais et de dessin, avec la participation de l’auteure et poétesse Nour Echems Nouaimi et le Syrien Anouar Al Khaled, plus connu pour ses écrits pour enfants. L’évaluation des œuvres des enfants a été une surprise pour le jury et nos deux invités d’honneur, comme cela a été aussi pour nous», a souligné Amina.

Des écrits surprenants

«Dans son évaluation des participations, le jury a soulevé le bon niveau d’écriture, mais surtout la capacité des enfants à exprimer leurs idées avec aisance, ce qui dénote d’une bonne amélioration après les précédents défis», a-t-elle ajouté. A travers ces petits récits d’une imagination fertile comme Le voyageur bloqué à l’étranger ; La souris et le lion ; Le poulain Loulou et sa famille ; Le pommier têtu ; Souvenirs mémorables ; Exaucer un vœu ; L’abeille et la chatte ; La vendeuse de chaussettes ; La fille perdue ; L’ange de Beyrouth ; Le petit hôpital de Nadine ; Une journée à la plage, et autres, le lecteur découvre toute l’étendue des talents des jeunes Amjad, Hadil, Arslan, Ritaj, Rania, Alaâ, Mélina, Djehane, Racha, Acyl, Marwa, Mayar, Marwane et les autres. Des écrits dans lesquels on retrouve aussi des valeurs comme la solidarité, la générosité, l’amitié, la volonté, et surtout l’amour de la famille, de la patrie et du travail. «Notre objectif à travers le programme Mina Tales est de découvrir ces énergies inexploitées chez les enfants ; nous les encourageons à exprimer leurs idées en toute confiance», a décrit Amina.

A noter que cette initiative a reçu le soutien de l’atelier Décora Forex qui a réalisé des prix symboliques pour les premiers gagnants de chaque catégorie, alors que l’imprimerie Horizons Graphics s’est chargée gracieusement de rassembler tous les écrits dans un livre agréablement conçu, dont des exemplaires ont été offerts comme souvenir à tous les participants.

Ces mêmes récits ont été également réunis dans un livre électronique. Cette initiative personnelle et inédite à Constantine a été également bien accueillie par les parents qui la considèrent comme une belle occasion donnée aux enfants, après une année de léthargie suite à la pandémie du coronavirus et qui a coïncidé avec la reprise des cours dans les écoles.

Elle fait suite à une première expérience lancée sur Facebouk au mois d’octobre dernier proposant des défis destinés chaque week-end aux enfants. Pour Amina Kemmouche, cette belle expérience n’est qu’un projet parmi tant d’autres, comme par exemple créer un magazine virtuel qui sera conçu à partir d’œuvres entièrement produites par des enfants, ou la création d’un club pour enfants sur Facebook.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!