Parution : Adonis, un Prométhée arabe | El Watan
toggle menu
mardi, 22 octobre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191022





Parution : Adonis, un Prométhée arabe

24 août 2019 à 8 h 53 min

Dans le cadre d’un projet culturel initié par l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris et le prix du roi Fayçal à Riyad, qui consiste à promouvoir une collection de «100 et un livres», visant à faire connaître des écrivains, poètes et universitaires arabes et français qui se sont distingués au cours des deux derniers siècles par leurs travaux et créations en faveur du dialogue entre les deux rives de la Méditerranée, Ahmed Dellabani a été chargé de présenter l’œuvre, la vie et le parcours de Ali Ahmed Esber, dit «Adonis», qui est né en 1930 à Kassabine, petit village du nord de la Syrie.

Dans un ouvrage intitulé  Adonis, un Prométhée arabe, qui se lit comme un roman, tant il est bien élaboré, avec un entremêlement des événements ayant marqué la vie d’Adonis et des faits historiques soulevant le bassin méditerranéen depuis des décennies, A. Dellabani offre aux lecteurs l’occasion de faire connaissance avec cette sommité parfois oubliée du champ culturel,et ouvre la voie à une initiation de la création poétique et de la pensée intrinsèque de son ami de longue date, qu’il qualifie de «figure emblématique de la littérature arabe contemporaine, de poète visionnaire poursuivant une quête de sens totalement libérée des dogmatismes laquelle est sous-tendue, chez Adonis, par la recherche d’une identité inventive émancipée du passéisme». «Adonis représente le voleur de feu par excellence dans la culture arabe contemporaine.

C’est un poète qui incarne l’esprit de la modernité artistique et intellectuelle vécue par les arabes comme une problématique de premier ordre. Il porte une vision aussi révolutionnaire que transgressive au sein d’une culture dominée par un passéisme d’ordre social, Adonis prône l’émergence de la raison face à l’immobilisme historique des sociétés arabes. il faut reconnaître qu’Adonis est le premier poète arabe d’envergure mondial.

Il mérite amplement sa place dans la pléiade des fervents défenseurs des Lumières, des progressistes et des penseurs contemporains, pour qui seule compte la vérité de l’étre humain», explique l’auteur, en préambule de son livre se terminant par des morceaux choisis de textes d’Adonis qui feront la joie des profanes, des étudiants et des amateurs de bonnes lectures.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
  • Ahcene Lalmas, une légende