Participation de plus de 20 wilayas | El Watan
toggle menu
lundi, 26 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190826
  • Pub Alliance Assurance





Salon des arts traditionnels et cultures populaires du patrimoine immatériel à Bouira

Participation de plus de 20 wilayas

16 juillet 2019 à 10 h 00 min

La maison de la culture Ali Zamoum, dans la wilaya de Bouira, organise le 1er Salon national des arts traditionnels et cultures populaires du patrimoine immatériel, du 14 au 18 du mois en cours.

L’événement est organisé conjointement avec l’association Bordj Hamza de Bouira. «Nous avons prévu plusieurs activités. Au cours de la festivité, une exposition se tiendra chaque jour de 9h à 22h. Cinq musées – ceux de Médéa, Tlemcen, Laghouat, Khenchela et El Ménia – exposent le riche patrimoine de leurs régions.

Il y a un peu de tout. De l’habit traditionnel, des tapis, des bijoux, des jeux traditionnels, etc. Se tiendront aussi  dans les galeries de la Maison de la culture d’autres expositions d’arts plastiques et de livres», a déclaré Saliha Cherbi, directrice de la Maison de la culture.

«Vêtements, bijoux, poteries et autres objets sont tous matériels, mais recèlent en eux l’expression artistique des civilisations des peuples, donc font partie du patrimoine immatériel aussi.

Les motifs, les couleurs ont tous une signification», ajoute notre interlocutrice.  Le programme du Salon comporte aussi des soirées poétiques. Au menu, une rencontre nationale de poésie, à laquelle prendront part des poètes venus d’une vingtaine de wilayas dans tous les styles.

Plusieurs conférences sur le patrimoine, les coutumes et traditions algériennes seront animées par des spécialistes du domaine à raison de deux conférences par jour. L’on cite, entre autres, une conférence intitulée «Le patrimoine amazigh, coutumes et traditions», de Chikh El Yazid, une autre du Pr Dahmani Youcef traitera du «Rôle du patrimoine immatériel dans la cohésion sociale».

«Le patrimoine amazigh, coutumes et traditions»

Quant au Dr Chafika Achour, conservatrice du musée des arts et traditions populaires, sa conférence traitera du thème «Bijoux algérois». Les soirées du Salon ne seront pas monotones, assurent les organisateurs. Les troupes de danse folklorique et de musique de diverses régions du pays s’introduiront à tour de rôle sur l’esplanade de la Maison de la culture.

La place sera cédée aussi aux conteurs, qui promettent de subjuguer le public. Les enfants auront aussi leur part du Salon ; les magiciens les attendent chaque soir. Hier, la troupe de zorna et les cavaliers de l’association culturelle Bordj Hamsa ont donné le coup d’envoi du Salon, suivis d’une danse folklorique, avec la troupe Thiwizi de la wilaya de Tizi Ouzou.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!