Nazim Haggag alias. MagicOzim : «Des outils très puissants, s’ils tombent entre de mauvaises mains, ils peuvent servir à manipuler beaucoup de gens» | El Watan
toggle menu
vendredi, 27 novembre, 2020
  • thumbnail of elw_17102020





Nazim Haggag alias. MagicOzim : «Des outils très puissants, s’ils tombent entre de mauvaises mains, ils peuvent servir à manipuler beaucoup de gens»

25 octobre 2020 à 10 h 33 min

-Comment devient-on mentaliste ?

On devient mentaliste en ayant tout d’abord beaucoup d’empathie, en maîtrisant de nombreuses techniques et en développant la capacité de percevoir de nombreuses informations afin de les compiler et en tirer les bonnes interprétations. On devient mentaliste, lorsqu’on essaye de comprendre les gens. Personnellement, je fais cela au premier regard, et même à travers une photo, je suis capable de décrire 90% de votre personnalité et même celle de votre entourage.

-Comment réussissez-vous à entrer dans l’esprit des gens ?

En fait, le regard est le miroir de l’âme, il porte toutes vos expressions. Et votre expression la plus commune, celle qui revient le plus souvent, même au repos, fait votre regard de base. Et ce regard-là me permet de définir quel est votre profil de base. D’autres éléments peuvent également me permettre d’avoir d’autres nuances de votre profil.

-Existe-t-il une différence entre un mentaliste et un magicien ?

Techniquement, ce sont deux disciplines différentes. De plus, dans la magie, il y a aussi plusieurs disciplines. Nous avons par exemple, le «close up» ou la magie de proximité. C’est souvent impromptu et c’est réalisé avec les objets des gens. Une des meilleures manières de divertir le public. Nous avons aussi la magie de scène «la grande illusion» comme ce que faisaient Houdini ou Copperfield. Et enfin, nous avons le mentalisme, c’est des tours qui se passent dans l’esprit des gens, il n’y a donc ni objet ni miroir ni rien de tout cela. C’est un art du spectacle qui consiste à présenter des performances sur les thèmes de l’étrange et des facultés mentales tels que la divination des mots ou le contrôle des pensées.

-Pouvez-vous envisager votre vie sans faire de la magie ?

Non, je ne le crois pas. Une fois que la magie vous prend, c’est pour la vie. Pour devenir magicien, vous devez avant tout formater votre esprit et modifier complètement votre manière de percevoir les choses. Pour ma part, ce que j’ai pris de la magie dans mon outil, c’est que tout est une question de perception. En fait, le magicien altère votre perception et surtout il la contrôle. Et à partir du moment où le magicien à ce contrôle, c’est un pouvoir qui prend sur vous. Lorsque j’enseigne cette technique, j’insiste toujours sur le côté bienveillant de la chose, car c’est quand même des outils très puissants. S’il tombe entre de mauvaises mains, ils peuvent servir à manipuler beaucoup de gens. Les gens qui me connaissent savent que je suis quelqu’un de très bienveillant.

-Pensez-vous que c’est pesant de lire dans l’esprit des gens ?

Je vais vous confier un secret, je ne lis pas dans l’esprit des gens et encore moins dans leurs pensées. En fait, je n’ai aucun don ou pouvoir spécial. C’est juste un outil extrêmement technique, je vous explique. Si je sais comment fonctionne votre cerveau au premier regard, je sais exactement quel type de choix vous allez faire, et je sais aussi exactement quels mots utiliser pour impacter votre subconscient de manière inconsciente afin qu’il choisisse telle ou telle chose. Par conséquent, si je sais exactement comment fonctionne l’algorithme, je peux obtenir ce que je veux en maîtrisant ce que j’induis à votre cerveau. Finalement, nous vous faisons croire que nous lisons dans les pensées alors qu’en fait, nous contrôlons vos pensées.

-Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui souhaitent se lancer dans la magie ?

Tout d’abord, j’accompagne de nombreux magiciens, car je reçois de nombreux messages de jeunes souhaitant connaître les secrets de la magie et devenir magiciens. Je les oriente et j’insiste sur le fait qu’il ne faut surtout pas se décourager, car c’est un métier qui demande beaucoup d’efforts et d’engagements. Mais c’est aussi un métier exceptionnel qui vous change la vie, car il vous permet de vous développer extrêmement vite. Beaucoup de futurs magiciens ne se rendent pas compte qu’il y a beaucoup de travail derrière. D’ailleurs, dès qu’ils se rendent compte, ils abandonnent assez vite. Il est important de préciser, car beaucoup ne le savent peut-être pas, c’est qu’il y a aussi beaucoup d’investissement financier derrière. Et il suffit d’une erreur pour voir sa carrière s’effondrer, car nous n’avons droit à aucune erreur. Pour finir, je dirais que la magie est un art. L’art de faire briller de mille feux les yeux de vos spectateurs et de repousser toutes les limites du possible et de l’imaginable pour que l’espace d’un instant l’impossible devient réalisable. 

 

Entretien réalisé par  Amina Semmar

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!