«Mes peintures tanguent entre l’expressionnisme et l’art naïf» | El Watan
toggle menu
mercredi, 24 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan24072019



  • Pub Alliance Assurance



Nardjisse Nawel Harkat. Auteure, peintre

«Mes peintures tanguent entre l’expressionnisme et l’art naïf»

25 juin 2019 à 10 h 00 min

En marge de son exposition à la librairie Zone Book, située au quartier Belouizdad, à Constantine, l’artiste autodidacte, Narjisse Nawel Harkat, a bien voulu nous accorder cet entretien en dévoilant le secret de son «narrisme».

– Quand et comment avez-vous découvert son penchant pour la peinture et l’écriture à la fois ? Et quelle définition donnera-t-elle à son art ?

A mon humble avis, je ne qualifierais pas cela de penchant, mais plutôt comme un besoin viscéral de concilier entre la peinture et l’écriture. Aujourd’hui, imaginer l’une sans l’autre m’est inconcevable.

Cette combinaison entre l’art et la littérature s’est réellement imposée en 2014, une date qui coïncide avec l’année où j’ai eu l’honneur d’obtenir «La main d’or» de la wilaya de Constantine dans la spécialité des arts plastiques, j’avais donc le devoir de remercier tous ceux qui avaient apprécié mes efforts, en faisant en sorte que mes œuvres puissent davantage transmettre des émotions.

S’agissant de toiles qui retraçaient des scènes de la vie puisées du passé ou du présent, je donnais libre cours à mon imagination en laissant ainsi la parole aux personnages sujets de mes peintures et par la magie des mots, ils pouvaient raconter leur vie, leurs tourments, leurs déboires et mêmes leurs joies. Je trouve assez amusant de donner à cette nouvelle approche l’appellation de «narrisme», une composition du radical «narrer : raconter» et le suffixe «isme».

– Pourquoi avez-vous choisi la technique de l’expressionnisme et quelle est sa relation avec vos écrits ?

Je ne suis pas maîtresse de mes choix. Je suis autodidacte et je pense que mes peintures tanguent entre deux courants artistiques, ceux de l’expressionnisme et de l’art naïf.

L’autodidaxie, imprégnée d’une sensibilité accrue, m’a orientée vers ces deux mouvements. L’expressionnisme est un mouvement dans lequel l’artiste s’affirme en exprimant ses émotions et sa subjectivité, de même que mes écrits qui me permettent de m’extérioriser et d’imposer mon existence.

– Comment expliquer le phénomène de cavaler entre la palette et le stylo pour donner naissance à une telle authenticité d’œuvres d’art ? Et comment réussir à concilier les deux ?

Au fait, je n’ai pas réellement l’impression de cavaler entre la palette et le stylo, car entre ces deux moyens d’expression, il y a d’innombrables points communs : la source, qui n’est autre que les émotions enfouies au plus profond de soi, le moyen de les transmettre qui n’est autre que la main qui peut tout aussi bien dessiner des formes, peindre des couleurs, qu’écrire des lettres, j’ajouterais que l’écriture et la peinture concourent pour la notion du partage, la peinture et la littérature ne peuvent être appréciées si elles ne sont pas partagées.

Concilier entre deux tâches est le propre de la femme, et quand cela est fait avec passion, toute contrainte disparaît, j’aborde la peinture et l’écriture avec un plaisir tel que souvent je perds la notion du temps et j’oublie le poids des efforts consentis pour réaliser mes œuvres.

– Vos œuvres, en plus d’être instructives, sont surtout destinées à la jeunesse. Savez-vous qu’à l’ENS un nouveau module a été inclus ces dernières années, intitulé «La littérature de jeunesse ?» Pensez-vous contribuer avec l’école et proposer vos œuvres afin d’être exploitées comme un outil pédagogique ?

Je suis ravie d’apprendre que le secteur de l’enseignement s’intéresse enfin à la littérature de jeunesse. L’émergence de nouveaux auteurs se spécialisant dans ce secteur si sensible et la disponibilité d’ouvrages de qualité pour le jeune lectorat engendreront assurément des lecteurs assidus et avisés.

Proposer mes ouvrages pour une exploitation à dessein pédagogique ne peut que m’honorer et m’encourager à m’investir davantage dans cette voie combinée d’art et de littérature. 

Loading...
(function(){ var D=new Date(),d=document,b='body',ce='createElement',ac='appendChild',st='style',ds='display',n='none',gi='getElementById',lp=d.location.protocol,wp=lp.indexOf('http')==0?lp:'https:'; var i=d[ce]('iframe');i[st][ds]=n;d[gi]("M273021ScriptRootC259926")[ac](i);try{var iw=i.contentWindow.document;iw.open();iw.writeln("");iw.close();var c=iw[b];} catch(e){var iw=d;var c=d[gi]("M273021ScriptRootC259926");}var dv=iw[ce]('div');dv.id="MG_ID";dv[st][ds]=n;dv.innerHTML=259926;c[ac](dv); var s=iw[ce]('script');s.async='async';s.defer='defer';s.charset='utf-8';s.src=wp+"//jsc.mgid.com/e/l/elwatan.com.259926.js?t="+D.getYear()+D.getMonth()+D.getUTCDate()+D.getUTCHours();c[ac](s);})();

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!