Les yeux de Mansour de Ryad Girod : Traduit en anglais et publié aux États-Unis | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 août, 2020
  • thumbnail of elwatan06082020




Les yeux de Mansour de Ryad Girod : Traduit en anglais et publié aux États-Unis

07 juillet 2020 à 9 h 00 min

Le roman Les yeux de Mansour de l’écrivain algérien Ryad Girod a été traduit et publié aux Etats-Unis sous le titre Mansour’s Eyes, annonce l’éditeur américain Transit Books sur son site de vente en ligne. Le roman dans sa version traduite vers l’anglais par Chris Clarke n’est pour le moment disponible à la vente qu’en format numérique, alors que le livre en version papier est, quant à lui, annoncé pour le 14 juillet.

Sorti en Algérie en 2018 aux éditions Barzakh, Les yeux de Mansour avait reçu le Grand Prix Assia Djebar du roman avant d’être publié en 2019 en France. Ce roman interroge notre époque à travers les yeux de Mansour, un «idiot magnifique», descendant de l’Emir Abdelkader qui perd progressivement ses capacités intellectuelles.

Il vit en Arabie Saoudite où il fait fortune comme d’autres expatriés avant que la maladie n’ait raison de son cerveau. Condamné à mort pour hérésie, Mansour, innocent et coupable à la fois, illustre la figure sacrificielle et convoque les grands maîtres soufis dans une longue marche funèbre relatée par son ami et qui va d’une histoire d’amour atypique et innocente vers une mise à mort publique. Né en 1970 à Alger où il vit et travaille, Riyad Girod est professeur de mathématiques, il a enseigné à Riyad et à Paris. Il est l’auteur de deux récits, Ravissement (2008) et La fin qui nous attend  (2015).



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!