Le premier convoi, roman de Michèle Perret : L’arrivée en 1848 en Algérie des premiers émigrés de Paris | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 août, 2020
  • thumbnail of elwatan06082020




Le premier convoi, roman de Michèle Perret : L’arrivée en 1848 en Algérie des premiers émigrés de Paris

12 juillet 2020 à 9 h 25 min

La mère de  Slimane Zeghidour lui disait, lorsqu’il manifestait des velléités de ne pas aller à l’école : «Sors, la route t’attend !» Et c’était péremptoire. Il n’a jamais oublié cette injonction et en a intitulé un de ses livres.

C’est – toutes choses égales par ailleurs – ce que fait dire Michèle Perret aux protagonistes de ce livre remarquable. Et la route des colons de ce premier convoi a été longue et… sans retour.

La colonisation de l’Algérie est relatée dans de nombreux ouvrages et celui-ci n’en est pas un de plus. On peut le considérer comme unique et nécessaire dans ce qu’il nous révèle de ce qui s’est passé avant l’occupation physique massive des terres algériennes par les colons, petits ou grands. Nécessaire aussi de ce qu’il révèle de leurs origines, des contraintes qui ont pesé sur leur décision de partir pour l’inconnu.

Un exemple qui répond aux questions qui taraudent certains d’entre nous : «qui ?», «Pourquoi ?», «Comment ?»  S’il n’ouvre pas une brèche inédite pour les historiens et les chercheurs (encore que), ce livre porte cependant à la connaissance du public profane des éléments historiques «mis sous le boisseau», ignorés, occultés ou peut-être simplement oubliés.

Il peut donc susciter une curiosité nouvelle, d’autres recherches, des approfondissements. Son originalité tient au fait qu’il s’ouvre non sur des faits de guerre ou des analyses politiques, mais sur la vie de femmes et d’hommes de chair et de sang, ceux de la case des humbles, des parias, des fauteurs de troubles, en somme, des damnés de la terre.

Il nous fait entendre leur silence abyssal, eux qui étaient frappés de tous les stigmates de la déchéance selon les uns et pourtant symboles de gloire selon d’autres. En réalité, les acteurs de ce roman historique ont été arrachés à leur Révolution, à leur pays, à ces quartiers de Paris qui ont livré tant de luttes et qu’ils aimaient, eux, qu’on a aussi arrachés à leurs familles et à tout ce qui s’est inscrit sur leur mémoire, sur leur peau, pour les jeter sur un échiquier où les (dés) jeux étaient forcément «pipés».

En effet, ce livre a ceci de terriblement poignant : il nous met face à cette part de mutisme de l’Histoire où des êtres déboussolés, qui ignoraient sans doute tout des raisons et des circonstances de la conquête de l’Algérie survenue quelques années auparavant, se trouvent impliqués dans une aventure qui les dépasse.

Ils en ignoraient les enjeux, ils en ignoraient les périls et les cruautés, comme ils en ignoraient le devenir. La plupart de ceux-là du premier convoi auraient été incapables de situer l’Algérie sur une carte. Seule la misère, seule la faim, seules les violences subies, les compagnons fusillés, les habitaient. Ils étaient mûrs pour le crescendo de l’abandon. Abandon de l’idéal d’un monde plus juste, abandon des barricades défendues au prix du sang, abandon du faubourg Saint-Antoine, du Trou Normand, et de tous les territoires de l’enfance et de la vie d’avant.

Dès le début du livre, Michèle Perret nous entraîne face à des personnages hauts en couleur, à la gouaille très faubourienne, à la révolte vissée au corps, dans une des fictions allégoriques dont elle a le secret.

Ils ont cru à l’Odyssée qu’on leur vendait, au rêve de La Terre promise, au Royaume et au sceptre d’une terre fertile, généreuse où pousseraient à profusion le blé et les oranges, une terre vide de gens, vide de peuple, qui ne demandait qu’à être fertilisée, occupée, peuplée. L’Histoire a montré à leurs descendants qu’ils avaient été floués. Mais c’était avant, c’était il y a une éternité… On leur avait dit : «Sortez, la route vous attend !» Ils sont sortis et ils ont pris la route.

Behja Traversac
(auteure et éditrice)
Editions Chèvre-feuille étoilée 2019, 274 pages



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!