L’appel à films est lancé ! | El Watan
toggle menu
samedi, 07 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191207



  • Massage Tunisie

2es Rencontres Internationales du cinéma d’Oran

L’appel à films est lancé !

10 août 2019 à 10 h 00 min

Après le succès formidable de leur première édition au mois de décembre dernier à Oran, les Rencontres internationales du cinéma d’Oran, Nouveau regard (les RIC, Nadra Jadida) reviennent bientôt, à la grande joie des cinéphiles.

cet effet, un appel à films vient d’être lancé par les organisateurs à l’endroit des cinéastes pour qu’ils puissent participer à la deuxième édition. Le délai qui leur est imparti prendra fin le 1er octobre prochain. Notons que les Rencontres internationales du cinéma d’Oran sont organisées par les collectifs ‘‘Nouveau regard’’ et ‘‘Portavoz’’, qui est, à titre informatif, un ensemble d’initiatives et de projets (culturels et scientifiques) ayant pour objectif la promotion des arts et de la culture dans des espaces exclus et défavorisés.

Par là, l’ambition du collectif est de transmettre les métiers des arts à des personnes en situation de précarité. Il faut savoir que la tenue des RIC d’Oran sera précédée par des ateliers portant sur le 7e art, qui auront lieu vers la fin de l’année 2019. Pour cette édition, pareillement à la fois précédente, le thème ne sera défini qu’après la sélection des films. «Nous restons tout de même dans une optique de cinéma de qualité, qui traite des questions sociales et sociétales que le monde rencontre en ce siècle», nous explique Nadia Brahmi, l’une des organisatrices de cet événement.

Elle nous assurera par ailleurs que tous les types de films seront acceptés (qu’il s’agisse de courts ou de longs métrages, documentaires, docu-fictions, fictions, etc.). Seules les vidéo-clips, les vidéos publicitaires ou les vidéos à but préventif ne seront pas admises. Aussi, cet appel à films est destiné aux cinéastes de tous horizons, en particulier les Algériens. «Nous comptons, cette année, respecter notre promesse en ce qui concerne le tiers de la programmation qui doit être consacrée à l’Algérie».

Faisant le bilan de la première édition, Nadia Brahmi explique que ce sont pas moins de 650 spectateurs qui étaient présents lors des 5 journées de projections. 12 des 13 films sélections ont été projetés, le tout appartenant à 11 nationalités différentes (Chili, Croatie, Espagne, Algérie, etc).

La première édition, à titre de rappel, a eu lieu au siège de l’association Graine de Paix, dans le quartier populaire de St-Eugène. A cela, une conférence à propos du cinéma comme vecteur d’impact social a également été donnée en marge de la première édition, avec la participation de Habiba Djahnine et de Julio Santucho, qui ont fait rencontrer le cinéma algérien et argentin face à une audience attentive et enthousiaste. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!