La lecture enfantine à Ouargla : Création d’un imaginaire pour demain | El Watan
toggle menu
lundi, 13 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan13072020




La lecture enfantine à Ouargla : Création d’un imaginaire pour demain

29 décembre 2019 à 9 h 38 min

Djouhaina est une des pionnières d’une tendance qui prend de plus en plus ancrage à Ouargla, où l’apprentissage de la lecture pour les enfants s’épanouit et se transforme en vrai phénomène de société depuis sa participation au challenge de lecture arabe organisé il y a deux ans dans cette même bibliothèque qui s’est imposée comme espace culturel incontournable dans la ville.

C’est à se demander comment Ouargla a pu faire l’économie d’une bibliothèque de cette envergure depuis tant d’années vu l’enthousiasme de la population, tous âges et intérêts confondus. Il suffit qu’on y annonce un événement, notamment pour les enfants, pour qu’un mouvement s’y installe et les vacances scolaires hivernales et de printemps sont devenus des moments phares de l’année où la transmission, le partage et le jeu attirent et invitent à se déplacer pour un voyage au cœur de valeurs partagées et méconnues jusque-là.

Ainsi, plus de 300 enfants ont pris part au lancement des ateliers de lecture organisés depuis dimanche dernier par la bibliothèque principale de lecture publique Mohamed Tidjani, de Ouargla, avec une présence de plus en plus forte non seulement aux séances de lecture matinale organisées chaque jour à l’occasion des vacances d’hiver sous le sceau des «Journées hivernales de lecture», mais aussi aux activités ludiques accompagnant cette trêve culturelle ou la découverte d’une nouvelle façon d’appréhender le livre et la lecture fascine les enfants.

Avec Bachir Mazari, enseignant de langue arabe féru de lecture et coordinateur général pendant trois saisons du concours émirati «Tahadi al qiraaal arabi» «Arab Reading Challenge» qui a brassé plus d’un millier de jeunes lecteurs de la wilaya de Ouargla mettant en vedette une vingtaine de lecteurs surdoués, dont Djouhaina Bousaid, c’est la consécration de nouvelles traditions gravitant autour du livre et d’un espace convivial dédié en l’immense et belle bibliothèque de Ouargla, explique notre interlocuteur.

Accompagnant les enfants dans univers totalement imaginaire et poétique grâce à la magie des mots, Mazari entoure les enfants dans une approche pédagogique de lecture individuelle et collective, maintenant le résumé avec les techniques et règles apprises lors du challenge précédent, comme s’il voulait maintenir cet état de préparation et de défi chez les enfants qui découvrent avec les histoires lues chaque jour d’autres activités pédagogiques et récréatives à la fois telles que la calligraphie, le dessin, la lecture à voix haute.

Cette démarche est soutenue par des représentations récréatives, chaque après-midi ou les enfants retrouvent le monde du théâtre ou s’expriment à la fois les prouesses du verbe et de l’imagination mais aussi la gestuelle corporelle dans le cadre des pièces théâtrales de L’Enfant conscient, de l’association culturelle Nawress, des arts dramatiques, ainsi que  Le petit narrateur.

Des clowns s’invitent à la troupe pour apporter leur touche de rire et de couleurs dans une ambiance de bonne humeur qui transporte les enfants dans un monde de découvertes et de plaisir. Les parents sont également heureux d’enfin trouver un espace où leur progéniture peut bénéficier d’activités parascolaires et ludiques.

D’ailleurs, certains enfants ont réussi à convaincre leurs familles de passer toutes les vacances à Ouargla pour mieux profiter de ces découvertes quotidiennes jusqu’au 2 janvier prochain, soit la veille de la rentrée des classes, explique Mme Samia Siagh.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!