«Il y a une réflexion poétique sur le geste d’écriture» | El Watan
toggle menu
mardi, 19 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021





Colloque «Le théâtre des genres dans l’œuvre de Mohammed Dib»

«Il y a une réflexion poétique sur le geste d’écriture»

21 septembre 2021 à 10 h 00 min

Dans la cadre d’un colloque intitulé «Le théâtre des genres dans l’œuvre de Mohammed Dib», qui s’est tenu, dernièrement au Centre Culturel International de Cerisy en France, l’universitaire algérienne Naget Khadda a présenté une conférence ayant pour titre «D’un genre, l’autre : vers une esthétique de l’abstraction».

«C’est parce que l’œuvre de Mohammed Dib, principal écrivain algérien francophone avec Kateb Yacine, a été déformée par des lectures de circonstance, qu’on n’a ainsi perçu que tardivement que cette œuvre était d’abord une réflexion originale et sans cesse renouvelée sur les pouvoirs du langage face au défi de l’indicible», c’est du moins ce que précisent les organisateurs de ce colloque.

Plusieurs universitaires de nationalités différentes se sont relayés pour tenter de décortiquer l’œuvre majeure de Mohammed Dib. Comme à chacune de ses interventions, la professeure de langue et littérature françaises, Naget Belkaid-Khadda, a donné une brillante communication.

Lire la suite de l’article dans l’édition papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!